Shakira, Hips don’t lie

« Hips don’t lie » (2006) reste à ce jour le plus grand succès commercial de Shakira, avec une place de numéro un des ventes dans près de 55 pays … Il faut savoir que cette chanson est un remake d’un titre de Wyclef Jean : « Dance like this » (2004) et que le sample de trompette a été utilisé sans que Jerry Rivera, l’auteur original, soit averti.

Les extraits :

• « Hips don’t lie » de Shakira (2006)

• « Dance like this » de Wyclef Jean (2004)

• « Amores como el nuestro » de Jerry Rivera (1992)

Jerry Rivera est un star porto-ricaine de la musique salsa, connu dans toutes l’amérique du sud, avec près de 20 ans de carrière.
C’est assez rare pour être souligné, vu les réglementations en vigueur au sujet des samples, qu’un artiste aussi « vendeur » que Wyclef Jean utilise des samples non déclarés. Jerry Rivera n’a cependant pas envenimé l’affaire, et on imagine qu’un accord à l’amiable a été trouvé entre les deux parties … ;)

Merci à Chris F et Walt

5 pensées sur “Shakira, Hips don’t lie”

  1. Excellent blog !!

    Tiens, puisque vous m’avez l’air d’avoir l’ouïe fine, est-ce que Hervé Villard n’aurait pas "samplé" David Bowie ? C’est pas une blague, comparez "Life on Mars" et "Nous"…

    Sinon, Renaud a "samplé" Bob Dylan : "Sirop de la rue" / "I want you" !

    Si ça, c’est pas du sample !! ;-)

  2. Pour Hervé Vilard, faudrait s’adresser à Toto Cutugno qui permis l’adaption de son titre "Donna donna mia" en francais.

    Dans le morceau de Lord Tariq & Peter Gunz "Deja Vu (Uptown Baby)" signalé par 22 on entend un autre sample intéressant tiré de l’intro de "Black Cow" de Steely Dan. Le lien vers ce titre : http://www.youtube.com/watch?v=k...
    Je crois bien avoir entendu ce sample sur d’autres morceaux (Tatyana Ali Day "Dreaming",…).

  3. cest marrant, je me demande comment il a compris que son titre de 2004 avait un tel potentiel s’il prend une chanteuse d’un format d’une shakira avec. Good move en tout cas :p

Laisser un commentaire