Nouveau look pour un nouvel album, the Weeknd est de retour en cet automne 2016. Après une collaboration remarquée avec les Daft Punk sur “Starboy” (qui va tourner en boucle sur les radios du monde entier), le torontois The Weeknd a dévoilé “False alarm”.

Et qui dit article sur le blog, dit sample ! C’est la chanteuse éthiopienne Aster Aweke qui est samplée ici, à la toute fin du morceau de The Weeknd.

Les extraits :

• “False alarm” de The Weeknd (2016)

• “Y’shebellu” de Aster Aweke (1989)

Aster Aweke est donc une chanteuse éthiopienne très populaire dans son pays, qui a vécu aux Etats-Unis de 1981 à 2009. Influencée par d’autres chanteurs éthiopiens comme Bizunesh Bekele. Elle s’installe à Washington au milieu des années 80 et profite de l’engouement pour la “World music” pour se faire une place dans les festivals (comme le Printemps de Bourges en 1989).