Aretha Franklin, Respect

11
256

Titre indémodable, classé au 5ème rang du prestigieux « the 500 greatest songs of all time » par le magazine Rolling Stones, « Respect » (1967) d’Aretha Franklin, est en fait une reprise d’une chanson sortie deux ans plus tôt (1965) par un autre monstre sacré : Otis Redding.

Les deux versions :

• « Respect » d’Aretha Franklin

• « Respect » d’Otis Redding

Otis Redding a écrit cette chanson pour demander le respect de la part des femmes : les rôles sont inversés dans la version d’Aretha Franklin, véritable hymne du mouvement féministe de la fin des années 60.
Ce morceau, sous forme de « réponse musicale », a valu à Aretha Franklin son titre de Queen of Soul en 1967, année de la disparition tragique d’Otis Redding.

11 COMMENTS

  1. Pour Tom :
    De plus, le sampling n’est apparu que 20 ans plus tard au début des années 80 ( 1983 est l’année ou les premières compositions contenant des samples sont paru dans le marché) Je pense d’ailleurs à un faux bootleg sortit par le groupe CLUB HOUSE dont la musique reprenait BILLIE JEAN et les paroles était celles d’une autre chanson qui s’appellait DO IT AGAIN.

  2. Tony, dans les années 60, les Beatles samplaient déjà!

    (les cuivres dans yellow submarine viendrait d’un morceau des archives d’EMI; ainsi que Revolution 9, qui n’est fait que de samples toujours des archives d’EMI)

    😉

  3. Que ce soit chez moi, dans la voiture Aretha Franklin est avec moi je l’écoute dès que je peus domage qu’au boulot je ne puisse pas en profiter et la faire découvrir à mes collègues , voire même aux clients ce serait le pied ! Hi Hi Hi

  4. Les Beattles avouaient à l’époque, beaucoup s’inspirer ( voir pomper un peu certaines choses ) des Funk Brothers… dieux de la soul si il en est…

  5. J’adore la version d’Otis Redding de Respect qui est plus speed que l’extrait ci dessus, la version en question dure 1:51 et fout une patate d’enfer.

    De la très bonne musique dans tous les cas…

Répondre à Yann Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.