Fatboy Slim, Ya mama

16
88

Après « Right here, right now » voici la présentation d’un deuxième sample de Fatboy Slim sur le blog : « Ya mama » (2001). Le sample principal provient d’un groupe anglais des années 70 : Colosseum et leur « The kettle » (1969).

Les extraits :

• « Ya mama » (2001) de Fatboy Slim

• « The kettle » (1969) de Colosseum

A noter la présence de deux autres samples :

• « Shake watcha mama gave ya » de Stik e & the hoodz

Ainsi que

• « Let the rhythm pump » de Doug Lazy

Encore un titre de Fatboy Slim riche en samples ! 😉
Pour finir, comment parler de « Ya mama » sans revenir sur le clip (produit par les suédois de Traktor) complètement déjanté ! A (re)voir absolument !

Merci pour vos mails 🙂

16 COMMENTS

  1. En regardant sur wikipedia, j’ai appris que Fatboy Slim avait un sacré CV derrière lui.
    Notamment avec le collectif Beats International et son tube "Dub Be Good To Me"( Basse de The Clash + Paroles de SOS Band + Harmonica de Morricone ) en 1990.

  2. Tony si trois samples dans un morceau te font peur, faire des recherches sur la liste de samples que contient le "Pump Up The Volume" de M/A/R/R/S (1987).

    A ce jour plus de 20 ans après je ne suis pas sûr de les connaître tous notamment un sample de chant oriental attribué je pense à tort à la chanteuse israëlienne Ofra Haza’s("Im Nin Alu").

  3. Pourtant, Tony, ne trouves-tu pas Face to Face des Daft Punk une bonne chanson?! 😉

    Pour ce morceau (Ya mama), je le trouve trop dense, et ça fait un peu brouillon!

  4. Aucun sample dans Face To Face à part "une inspiration d’ELO". Mais bien sûr. Et il parait aussi que Thomas Bangalter est le fils caché de Marthe Villalonga, et qu’en fait c’est elle qui produit les titres.

    Et concernant le fait de mettre "trois samples dans une chanson", faudrait peut-être se réveiller un peu, y’a pas que la French Disco-House boum boum filtre passe-bas up and down dans la vie.

  5. "Face to face ne comporte aucun sample 😉 sauf inspiration from ELO je sais ^^
    C’est ce que je me suis dis, balancer des samples comme ça c’est trop simple…"

    Face to Face a des samples, et pas qu’un peu! Et puis même s’ils ne sont pas "connus", on appelle un échantillon mis en boucle, un sample!

    Je crois que t’as jamais essayer de balancer des samples comme ça, et que ça soit cohérent! J’ai tenté, et c’est vraiment difficile!

  6. "Et il parait aussi que Thomas Bangalter est le fils caché de Marthe Villalonga"… bravo Flex , bientôt animateur du morning de Rires et Chansons ? Belle note d’humour, félicitations…

  7. "…ceci dit, je rejoins Flex pour Face to Face : c’est une véritable vitrine à samples ce titre !"

    Yup! Une découpe de chacun des samples un peu à la manière du Billy Joel pour High Fidelity.

  8. Wahou, génial ce site.
    Je viens de le découvrir et il a provoqué pour moi et mon coloc la fin de quelques mythes comme celui d’Aerodynamic de Daft Punk. Enfin, il fallait s’y attendre un peu.
    Bref site génial, j’aurais même des propositions de samplés – sampleurs à faire, du genre Dj Shadow et son fameux organ donor…
    En tout cas merci bien pour tout

  9. Etant un fan des premières heure de Norman Cook, je pourrais rajouter qu’il a toujours été très clair sur les samples utilisés. Il a même sorti un cd avec les orignaux qu’il a samplé et utilisé pour ses 3 premiers albums qui s’appelle "A break from the norm"

Répondre à Dreambox Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.