Jay-Z est de retour ! Pour son 13ème album, le roi de Brooklyn n’a pas dérogé à la règle des samples. 

L’album n’étant sorti que sur Tidal (et donc réservé aux seuls abonnés), il n’en demeure pas moins que l’ont sait déjà quels samples ont été utilisés dans quel morceau. Les Fugees, Nina Simone, Donny Hathaway, Stevie Wonder, autant de nom prestigieux qui sont dans ce nouvel album, sous forme de samples directs ou de références.

Et si vous écoutiez les originaux ?

« Kill Jay Z »

Contient un sample de Alan Parsons Project – « Don’t Let It Show »

« The Story of « O.J. »

Contient des éléments et des extraits de Nina Simone – « Four Women »

Contient des extraits de Kool & the Gang – « Kool’s Back Again »

« Smile »

Contient des éléments et des extraits de Stevie Wonder – « Love’s in Need of Love Today »

« Caught Their Eyes »

Contient un sample de Nina Simone – « Baltimore »

« 4:44 »

Contient un sample de Hannah Williams and the Affirmations – « Late Nights and Heart Breaks »

« Family Feud »

Reprend des passages de Clark Sisters – « Ha Ya »

Bam

Contient des samples de Sister Nancy – « Bam Bam »

Contient des éléments de Jacob Miller – « Tenement Yard »

« Moonlight »

Contient des samples de the Fugees – « Fu-Gee-La »

« Marcy Me »

Contient des éléments de Quarteto 1111 – « odo O Mundo E Ninguém »

« Legacy »

Contient des passages de Donny Hathaway – « Someday We’ll All Be Free »

Reprend des portions de Raekwon – « Glaciers of Ice » feat. Ghostface Killah and Masta Killa

Merci Baptiste !
Via