Yelle, Ce jeu

5
176

Après « Je veux te voir », voici un deuxième single de Yelle présenté sur ces pages, « Ce jeu » (2008). Le sample provient d’un titre typiquement années 80 : « Let me go ! », par le groupe anglais Heaven 17. Plus de précisions plus bas 😉

Les extraits :

• « Ce jeu » de Yelle (2008)

• « Let me go ! » de Heaven 17 (1983)

Un son New wave dans toute sa splendeur, avec un gimmick ultra efficace connu de tous (à partir de 2:23 sur le clip), « Let me go ! » reste le gros tube d’Heaven 17, avec « Temptation ».
Pour info, ce sont deux ex-membres de The Human League, Martin Ware et Ian Craig Marsh, qui ont créé Heaven 17.

Merci pour vos mails 😉

5 COMMENTS

  1. C’est drôle mais le sample dans la chanson de Yelle n’est pas "flagrant" je veux dire il est là mais la chanson n’est pas uniquemment basé dessus.

  2. Ce titre de Heaven 17(la version instrumentale) a souvent servi d’habillage sonore sur les radio fm au début des années 80. On le retouve régulièrement dans les compil "new wave".
    ps: En parlant de cette époque, pendant un temps j’ai cru que le titre de Ice House "Hey Little Girl"(1983) était un titre de Roxy Music car il y a vraiment une ressemblance.
    Sinon pour l’anecdote, le père de Yelle s’appelle François Budet et son style de musique n’a vraiment rien à voir avec celui de sa fille ( http://www.dailymotion.com/video... )

  3. quand j’etais petit, ma mere m’achetais m6 dance (je sais c’est dur, mais personne n’est pas parfait, meme pas moi c’est vous dire) et sur le n°14, il y avais une musique de MOLELLA & PHIL JAY : With this ring let me me go c’est exactement ce son (peut-etre que Yelle c’est pas un sample, moi je pense que si et mollela c’est encore plus flagrant).
    Voila un lien pour comparer : fr.youtube.com/watch?v=go…
    Qu’en pensez-vous ?

  4. Le nom complet crédité pour ce titre de Molella & Phil Jay était : Molella & Phil Jay present Heaven 17 meets Fast Eddie – with This Ring Let Me Go. En gros c’était une reprise "autorisée" du titre de Heaven 17 par les producteurs de Gala avec un rap de Fast Eddie, star de la hip house de la fin 80’s, le tout était cloné sur les remixes 98 de Modern Talking.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.