Pump up the volume de MARRS est un classique dance de la fin des années 80. Retour sur un des titres qui contient le plus de samples (non-crédités) et hommage à un de ses co-auteur, Steve Young, disparu en ce mois de juillet 2016.

Voici les samples dans (à peu près) l’ordre chronologique du morceau et dans leur contexte original :

Les samples vocaux :

“Pump up the volume, dance !” samplé de “I know you got soul” (1987) par Eric B & Rakim :

“Brothers and sisters !” samplé de “I don’t know what this world is coming to” (1972) par Soul Children

“You’re gonna get yours !” samplé de “You’re gonna get yours” (1987) par Public Enemy

“Pump pump pump me up !” samplé de “Pump me up” (1982) par Trouble Funk

“Rock the house” samplé de “Rock the house, you’ll never be” (1983) par Pressure drop

“Ah yeah !” samplé de “Here we go (live at the funhouse)” (1985) par Run DMC (voir l’article dédié)

“yeah yeah” et “do it !” samplé de “More peas” (1973) par Fred Wesley & the JB’s

“Put the needle to the record …” samplé de “Put the needle to the record again” (1987) par Criminal Element Orchestra

“Automatic …” inspiré de “Mean machine” (1971) par The Last Poets

Les samples instrumentaux (les breaks) :

• “Holy ghost” (1979) par The Bar-Kays

• “Jungle jazz” (1975) par Kool & the gang

• “The Jam” (1976) par Graham Central Station

Les samples divers :

• La trompette de “Funkin’ for Jamaica” (1980) par Tom Browne (que l’on retrouve découpé à partir de 1:08 dans “Pump up the volume”)

• “It’s just begun” (1985) par Jimmy Castor Bunch (la fin de “begun” que l’on retrouve scratché à 1:26 dans “Pump up the volume”)

• “Din daa daa” (1983) de George Kranz

• “Change the beat” (1982) par Fab 5 Freddy

Encore une fois, tout comme pour l’article sur le hiphop US qui sample la variété française, ce post est amené à être amendé avec les différentes trouvailles !