Flo Rida, Good feelings

11
79

Repris à la fois par Flo Rida pour son « Good feelings » (2011) et « levels » (2011) d’Avicii, le vocal en intro de « Something’s got a hold on me » d’Etta James est un des rares samples utilisés sur deux titres la même année, dans des styles différents (c’est assez rare pour être souligné !).

Les extraits :

• « Good Feelings » de Flo Rida (2011)
[audio:http://www.samples.fr/blog/wp-content/uploads/2011/11/floridagood.mp3]

• « Levels » de Avicii (2011)
[audio:http://www.samples.fr/blog/wp-content/uploads/2011/11/aviciilevels.mp3]

• « Something’s got a hold on me » d’Etta James (1964)
[audio:http://www.samples.fr/blog/wp-content/uploads/2011/11/ettasomethings2.mp3]

Etta James (de son vrai nom Jamesetta Hawkins) est une chanteuse de Jazz et Rythm and Blues américaine née en 1938.
Tout le monde connaît Etta James et son titre « At last » (utilisé dans des pubs et repris plusieurs fois…).
Pour terminer je vous conseille une de ses prestations « live », ici même.

Merci à tous ceux qui m’ont signalé ce sample !

11 COMMENTS

  1. Je n’arrive pas à trouver de source fiable, mais il me semble avoir compris que Flo Rida a travaillé avec Avicii pour «Good Feelings». Ça ne serait donc pas deux samples indépendants du tube original, mais Avicii qui aurait samplé pour sortir son titre house (Levels), et fait dans la foulée une collaboration avec le rappeur Flo Rida en réutilisant ce sample.

  2. Comme Q le précise il me semble bien que c’est à l’énorme succès d’estime de Pretty Lights (présent dans la plupart des classements des meilleurs albums de 2010) que l’on doit ce double-sample/revival du sample d’Etta James.
    A noter également que le revival Etta James lui-même a été nourrie du film « Cadillac Records » (2008) où la diva n’était jouée par rien de moins que Beyoncé.
    De là à dire que Flo Rida rêve inconsciemment de détrôner Jay-Z en s’appropriant sa femme dans l’inconscient collectif, il n’y a qu’un… euh… divan…

  3. On retrouve aussi ce sample dans une musique éléctronique de 1994 par le génie: Paul Frankland aka « Journeyman », sur l’album « Mama 6 », et sur le morceau intitulé Mama 6 Pt.1

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.