C’est un des tubes de cette rentrée 2017 et à l’origine un classique de la musique péruvienne : « la Colegiala » est de retour dans une nouvelle version.

Éternel recommencement

Le morceau original sorti en 1980 et signé Rodolfo & Tipica RA7 a déjà été utilisé hors de son contexte original. Pour ceux qui ont grandit dans les années 80, vous vous souviendrez sans doute de la musique de la publicité Nescafé. Pour les autres, c’est certainement avec The Boy Next Door, Fresh Coat et Jody Bernal que la rencontre avec ce classique aura lieu. Il en faut pour tout le monde !

Aux origines de La Colegiala

Popularisée en 1982 par la publicité Nescafé, « La Colegiala » est une chanson composée en 1975 par Los Illusionistas et son leader Walter Leon Aguilar. Mais c’est bien la version de Rodolfo Aicardi et Tipica RA7 (les initiales de Rodolfo Aicardi) qui ont révélé ce titre au grand public. Plébiscité par la publicité Nescafé, Rodolfo se retrouve à faire L’Olympia à Paris, devant une foule conquise. Celui qui n’a fait que reprendre une musique traditionnelle péruvienne s’est vu bien surpris de tout cet engouement. Le pouvoir de la publicité dans les années 80 était quand même assez remarquable !

Rendons à César…

Mais la version originale de « La Colegiala » remonte quelques années avant la version Nescafé. C’est en 1975 que Walter Leon Aguilar compose ce titre, dans un style moins enjoué et plus classique, appelé Cumbia. Genre musical né au 17ème siècle en Colombie, ce genre musical dépasse les frontières pour conquérir toute l’Amérique du Sud. Un « Despacito » avant l’heure en quelque sorte !

Wikipedia nous apprend que la Cumbia est née avec les tambours des esclaves qui accompagnaient les veillées funèbres. Les indiens des Antilles y ont apportés ocarinas, flûtes et gaïtas (longues flûtes indiennes), tandis que les espagnols y ont intégrés la mélodie et les danses. En bref, la Cumbia c’est le meilleur de la culture hispanique, sur les continents américains et européens. Et pour les plus curieux, je vous invite à lire l’article dédié sur Wikipedia, très complet !