Amy Winehouse, Tears dry on their own

20
203

« Tears dry on their own » (2006) extrait de l’album Back to black d’Amy Winehouse, trouve l’origine de sa partie instrumentale dans un morceau typiquement années 60 de Marvin Gaye & Tammi Terrel : « Ain’t no mountain high enough » (1967).

gayemountain

Les extraits :

• « Tears dry on their own » d’Amy Winehouse (2006)
[audio:http://www.samples.fr/blog/wp-content/uploads/2008/12/amytears.mp3]

• « Ain’t no mountain high enough » de Marvin Gaye & Tammi Terrel (1967)
[audio:http://www.samples.fr/blog/wp-content/uploads/2008/12/marvinmountain.mp3]

A noter que « Ain’t no mountain high enough » a été écrit par le duo Ashford & Simpson (auteurs quelques années plus tard du fameux « Solid » (1984) ).

C’est une évidence, la musique d’Amy Winehouse fait clairement référence à la musique des années 60 … Son look également, comme vous pouvez le constater ici 😉

Merci à Dikki et à tous ceux qui m’ont signalé cette référence !

20 COMMENTS

  1. Désolé je préfère la version originale à la copie (bien arrosée 😉 ).

    Le “Ain’t No Mountain High Enough” de Marvin Gaye et Tammi Terrel est magnifique. Ah, le son de la Tamla Motown est vraiment trop bon. 😀

  2. Et la version a capella de “Ain’t No Mountain High Enough” de Marvin Gaye et Tammi Terrel => http://fr.youtube.com/watch?v=Wtsj7NgEeRw

    Avouez que ça arrache et ça prend les tripes cette version … Dommage que le père de Marvin est brutalement interrompu la carrière de son fils (mauvais poisson d’avril 1984).

    ps: Je me rappelle d’avoir vu, l’année précédent son décès, un reportage sur lui à Ostende en Belgique dans « Les Enfants du Rock »(Antenne 2 à l’époque).

  3. l’original est toujours meilleur que la copie, c’est un fait.
    mais remercions amy d’avoir sorti cet excellent album et d’avoir remis au gout du jour le son sixties.
    c’est rarement evident de faire un succès commercial grand public avec du son de qualité.

  4. Le son d’amy est un bel hommage 😉
    Certes il n’égalise en rien les autres versions… Mais il a un charme 🙂
    La meilleure version est tout de même l’original 😉

  5. Très bonne la version Salsoul. Je découvre par contre la version de Claudine Longet.
    Je serais curieux de connaître le nombre exacte de versions de ce morceau car je ne suis pas sûr que la page de wikipedia anglaise les donne toutes => http://en.wikipedia.org/wiki/Ain't_No_Mountain_High_Enough

    De plus ce titre est repris ou rejoué sur plusieurs BO de films (Sister Act, Ma meilleure Ennemie, etc …).

    ps: A noter qu’on a même évoqué un moment le « High » pour le satané sample de « High Life » des Daft Punk. 🙁

  6. tu veux certainement parler de la version utilisée par le Stade Français pour leur hymne :
    The Rhythm Parteez feat. Sharon Williams avec Life is so strong sorti en 1999.

  7. Ah c’est un secret de polichinelle qu’elle a utilisé la musique de « ain’t no mountain high enough ».

    On en parle souvent comme d’une anecdote, comment elle a demandé la permission pour utiliser la musique, toussa toussa

  8. Ah la version de Inner Life chez Salsoul c’est 10’27 » de pur bonheur…

    A noter pour « Tears Dry On Their Own » de Amy Winehouse, le remix de Blaze est particulièrement excellent.

    Bye.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.