Beyoncé et Jay-Z se prennent un procès pour Black Effect

0
117

La danseuse et chorégraphe jamaïcaine L’Antoinette Stines poursuit Beyonce et Jay-Z pour une ligne vocale utilisée sur la chanson « Black Effect ».

La chanson est apparue sur leur premier album Everything Is Love sous leur nom de collaboration The Carters. Stines affirme que le couple a utilisé sa voix dans leur chanson sans sa permission.

Pour la petite histoire :

Stines a été contacté par le couple en mars 2018 et a été invité à aider à engager des danseurs professionnels pour leur tournée « On The Run II ». Après avoir engagé les danseurs, on a demandé à Stines de donner son avis sur l’amour pour un enregistrement. Comme elle le prétend, ils lui ont dit que le passage ne serait utilisé qu’à des fins promotionnelles et rien de plus.

Elle a signé un contrat qui lui a été remis par les avocats du couple et qui stipulait la même chose : l’enregistrement ne serait pas utilisé à des fins commerciales. Elle s’est ensuite sentie choquée et trahie après avoir écouté la chanson « Black Effect », qui utilise son interview comme une intro d’une minute.

Stines a ouvertement exprimé sa colère face à cette situation. Elle a décrit son manque de crédit sur la chanson comme étant « artistiquement violée ». Elle poursuit Beyonce et Jay-Z pour violation des droits d’auteur et des droits de publicité. Par ce procès, elle demande des royalties, un crédit de chanson et de l’argent pour les dommages et intérêts.

Les Carter n’ont pas encore fait de commentaires.

Via

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.