C’est un des tubes de l’eurodance des années 90. Un titre devenu culte, connu de toutes les générations.

Morceau popularisé dans un sketch du Saturday Night Live, puis dans le film « Une Nuit au Roxburry« , ce morceau d’Haddaway tournait dans tous les clubs dans les années 90 (et j’imagine encore aujourd’hui !)

Mais saviez-vous que certaines parties du morceaux provenaient d’un disque de banque de samples sorti au début des années 90 ? En effet, le vocal féminin qui revient tout le long du morceau, n’est en fait qu’un sample présent sur « Zero-G – Datafile One », une compilation de samples sortie en 1991. La piste 64 pour être exact.

• « What is Love » d’Haddaway (1993)

• « 64- Vocal » de Zero G (1991)

Une compilation de 1000 samples

J’étais loin d’imaginer qu’un tel sample se trouvait sur ce morceau, mais quand on y réfléchis, c’est assez logique ! Les productions Dance sont réputées pour être assez simple et plutôt efficaces… Pour une question de facilité, il est donc logique que les producteurs du morceau aillent piocher dans des banques de samples déjà prêtes, plutôt que d’engager une chanteuse pour un vocal aussi court.

Quelques mots sur cette compilation (introuvable en ligne malheureusement – à part quelques vidéos Youtube) qui contient 1000 samples (instrumentaux et vocaux) et qui a probablement été utilisé dans tout autant (si ce n’est plus) de morceaux de musique.

Le point commun entre Rammstein, Jay-Z, The Prodigy, Skrillex et KRS-One ? Ils ont tous utilisés des samples des compilations Zero-G !