Certainement le sample le plus original de sa discographie, son histoire l’est tout autant !

Dans ses mémoires de 2010, Decoded, Jay-Z a révélé comment il a réussi à obtenir la permission d’utiliser l’extrait des détenteurs des droits d’auteur de la chanson.

« Je n’ai pas été surpris lorsque l’entreprise qui détenait les droits a envoyé une lettre à nos avocats pour nous refuser l’accès à l’information « , a écrit Jay au sujet du rejet initial.

« Dieu seul sait ce qu’ils pensaient que j’allais rapper sur ce morceau. Pouvez-vous imaginer’Fuck the Police’ plutôt que ‘It’s a Hard Knock Life’ ? En fait, ça aurait été génial. »

Nous n’étions peut-être pas tous littéralement orphelins, mais toute une génération d’entre nous avait grandi dans la rue. J’ai donc décidé d’écrire une lettre à la compagnie moi-même. J’ai inventé cette histoire qui raconte comment, lorsque j’étais en septième année à Bed-Stuy, notre professeur a organisé un concours de rédaction et les trois meilleurs articles ont permis aux auteurs de gagner un voyage en ville pour voir Annie. Un mensonge.

J’ai écrit qu’à Brooklyn, on venait rarement en ville. Vrai. J’ai écrit que dès que le rideau s’est levé, j’ai eu l’impression de comprendre l’histoire de Honey.

Bien sûr, je n’étais jamais allé voir Annie à Broadway. Mais j’avais vu le film à la télé. Bref, ils y ont cru, l’ont clearé, et j’ai eu un de mes plus gros succès.

Jay-Z – Decoded

Via

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.