David Guetta, The world is mine

28
552

Elu meilleur DJ international il y a quelques jours par le site djawards.com et nominé pour le « Best world DJ » aux World music awards, David Guetta est toujours sur le devant de la scène. Qu’on aime ou pas, il faut quand même reconnaître qu’il reste un ambassadeur et une des stars du milieu de la musique électronique.
L’occasion de revenir sur un des samples les plus connus, celui de « The world is mine » (2005) emprunté à « Someone, somewhere in summertime » (1982) de Simple Minds.

Les extraits :

• « The world is mine » de David Guetta (2005)

• « Someone, Somewhere in summertime » de Simple Minds (1982)

Ce sample associé à la voix très « Depeche Modienne » de JD Davis donne à « The world is mine » une saveur années 80 qui lui a valu un grand succès lors de sa sortie.
Et comment ne pas évoquer les écossais de Simple Minds, groupe incontournable auteur de titres comme « Don’t you » et « Mandela day« , qui mérite bien quelques lignes par ici 😉

Merci aux nombreux mails reçus à ce sujet 🙂

28 COMMENTS

  1. oh oui putain… le skyblog vit putain 🙂 Quand au sample de Guetta, il n’en reste pas moins super accrocheur… David est super fan des années 80, il l’a dit lui même que pour chaque album, il s’en inspiré… vos avis sur "POP LIFE" ?

  2. Moi non, je suis pas très fan de Guetta, mais ses titres valent largement autant que la soupe technoïde qu’on entend en boîte ou dans les fêtes. De plus, c’est une des rares français à occuper le devant de la scène commerciale en dehors de nos frontières, et même si ça ne bouleverse pas notre quotidien, c’est quand même notable. J’aime bien "Baby When The Lights". Là encore, rien de révolutionnaire, mais après deux ou trois bières, rien de tel pour se bouger les fesses.
    Pour les samples des années 80, on vit une drôle d’époque : quasiment pas un tube qui ne pille pas dans les standards de notre adolescence (je parle pour les trentenaires et plus…). Et dire qu’il y a peu, tout ce qui avait une touche eighties rimait avec ringard, voilà que maintenant, c’est LE truc tendance, de la musique club aux fringues en passant par les godasses (j’ai ressorti mes Nastase, et mes Stan Smith, effet garanti!). Nostalgie oblige, je vis avec beaucoup de bonheur ce retour aux années 80, sans que j’en aie honte… Pas encore en tout cas.

  3. Honteux de qualifier david guetta ou encore bob sinclar de meilleur dj/producteur, c’est vraiment de la daube.

    Je n’aime pas du tout leur musique, qui ne ressemble en rien à de la vrai House music, pour moi, c’est simplement des tubes pourri de dance qui sentent le fric à plein nez.
    Bob sinclar, avant de devenir le plus détestable des musicien electronic, il était super bon dans les années 90 et voilà comment l’argent peut rendre les meilleurs artiste en un espèce d’abruti qui produit du caca pour ceux qui viennent de naitre et qui ne connaissent rien à l’histoire de la house music.
    C’est vraiment désolant de qualifier de la dance de merde en house music.
    Putain comment il me dégoute de 2 cons de david G et bob S.

  4. Finalement, y a trés peu de dj qui font de la musique sans avoir recourt au sampling… j’ai beau chercher il n’y a aucun nom qui me vient en tête 🙁

    Remarquez revenons dans les 80’s, pleins de production comme HITHOUSE ou S EXPRESS utilisé des samples pris à droite à gauche

  5. Pour la petite histoire et pour en revenir à l’échantillon original sachez que le titre Someone, somewhere in Summertime a été écrit par Jim Kerr (leader des Simple Minds) en France à Nice lors d’une de ces ballades dans la baies des anges.

  6. salut
    @Tony > "Finalement, y a trés peu de dj qui font de la musique sans avoir recourt au sampling"
    peut-être parce que tous ces gens ne savent pas ce qu’est la musique?
    je ne dis pas "ne connaissent pas des groupes", ils ont une connaissance encyclopédique de la musique, et rien d’autre
    ils ne savent pas jouer d’un instrument, ils ne savent pas écrire la musique, ils ne savent pas lire la musique, ils ne savent pas écouter (au sens dégager une structure, reconnaitre des accords,…)
    tous ces DJ-caca et MCbidon qui font des trucs boite à ryhtme piqués à 90% chez les autres fait il y a 20,30 ans ou plus, c’est vraiment une honte
    pire, c’est du vol non seulement musical mais intellectuel, se faisant passer auprès des petits jeunes pour des gens géniaux.
    ma petite soeur, il y a quelques années était tombée dans le piège, je n’arrêtais pas de lui dire que ce qu’elle écoutait était nul, jusqu’au jour où n’en pouvant plus de la voir se gaver de Coolio et de son Gangsta Paradise, je lui ai fait écouter la version originale de Stewie wonder… le choc la faite réagir et depuis elle écoute de la BONNE musique
    tout ça n’est qu’une histoire d’éducation

  7. C’est vrai que les originaux sont parfois meilleur que les remixes et autres reprises.
    Si cela poussent les gens à se replonger dans le passé pour découvrir des petits bijoux comme l’exemple de Stevie Wonder alors on peut y trouver un peu d’interêt.
    Je pense que Samples.fr contribue très bien dans ce sens.
    A noter que certains Dj font plus de remodelage du sample que d’autres.
    Ce n’est pas pire que de considérer le "Porte-Bouteille" de Marcel Duchamp comme une oeuvre d’art !!!!!

  8. Stevie wonder est la preuve même que les nouveaux artistes ne sont pas fidèles au travail du maître… Outre gangsta paradize ( qui est vraiment une belle merde ) la version de part time lover de melissa m ne vaut même pas la peine d’être écouter…

    Pour en revenir à Guetta, j’ai plus de respect envers lui qu’envers Sinclar qui lui est un vrai connard… Guetta fait de l’electro avec des nuances pop alors que Sinclar nous produit même plus de la vrai electro… J’ai envie d’étrangler mes amis quand il crit au génie à un gars comme lui 🙁

  9. A la première écoute, j’étais persuadé que c’était Dave Gahan, la voix de Depeche Mode !!! Belle trouvaille de la part de Guetta que d’insuffler un peu des années 80 dans ce hit 😉

  10. On a beau dire on a beau faire, Guetta est là.

    Et ça n’est pas si mal. Je suis organisateur de soirées electroniques plutôt underground sur Marseille. Je ne le programmerai jamais, n’irai pas le voir s’il passait dans le coin, et n’achèterait pas ses disques.

    Cependant, ce gars permet à UNE PETITE PARTIE des gens qui écoutent ses morceaux, de commencer à s’intéresser à la dance music (au sens large). Et de faire leur éducation par la suite.

    Bcp de gens m’avouent être arrivés à écouter la House de Chicago, celle des origines, celle qui est divine, en commençant par écouter Guetta.

  11. « Honteux de qualifier david guetta ou encore bob sinclar de meilleur dj/producteur, c’est vraiment de la daube.

    Je n’aime pas du tout leur musique, qui ne ressemble en rien à de la vrai House music, pour moi, c’est simplement des tubes pourri de dance qui sentent le fric à plein nez.
    Bob sinclar, avant de devenir le plus détestable des musicien electronic, il était super bon dans les années 90 et voilà comment l’argent peut rendre les meilleurs artiste en un espèce d’abruti qui produit du caca pour ceux qui viennent de naitre et qui ne connaissent rien à l’histoire de la house music.
    C’est vraiment désolant de qualifier de la dance de merde en house music.
    Putain comment il me dégoute de 2 cons de david G et bob S. »

    MrBenyou,Chacun son opinion,les insultes ne sont pas nécessaires…;)

    Je dis MERCI a monsieur David Guetta de m’avoir permise de découvrir une autre culture,de m’être imprégnée de choses que je ne connaissais pas auparavant et je me réjouis de son succès que cela plaise ou non.Grâce à l’aide de son entourage il se fait de l’argent (Oui et alors?J’aimerais beaucoup voir la réaction de certains face aux propositions du marché…) et véhicule une culture tout en créant de plus en plus: Une chanson reste une chanson qu’elle est été créée pour telle ou telle ou telle raison et en tant que danseuse et personne très sensible aux messages,la musique de David Guetta et de son équipe me sied parfaitement.
    Il faut se battre pour arriver là ou l’on arrive, que l’on soit David Guetta, Bob Sinclar ou quelq’un d’autre, et s’ils ont plusieurs fois étaient qualifier de « N°1 », de « meilleurs », de « grands »,qu’ils soient pervertis par l’argent ou non,pour moi,rien que pour ça ils le méritent…

    Chacun voit ce qu’il veut voir…En tout cas je trouve le concept des samples très intéressant pour redonner une couleur à un son et en faire une chose dans l’air du temps 🙂

    Et si ça ne plaît pas… »C’est la vie » pour parler DJ encore une fois 😉

  12. Il est vrai que Sinclar a explosé avec « Paradise »que je trouve superbe.
    Maintenant tout tourne autour de l argent.
    Avant on faisait de la musique dans l espoir que les gens aller aimer et ecouter maintenant les verbes appropriés seraient acheter puis ecouter.
    J ai decroché juste apres « Champs Elysées » et apres je dois dire que c est vraiment du pipo…

  13. Jai demandé nos voisin anglais de londre s’ils connaissent guetta ou sinclair comme dj ,resultat ils ont jamais entendue ses noms parmi leur djs,rrrrrrrrrr et vous dites que guetta meilleur dj du monde.

  14. Ca fait des années qu’on se focalise sur Sinclar ou Guetta, mais j’ai l’impression que plus on avance, plus on peut réaliser qu’en fait des « noms » arrivant à se faire une place au soleil peuvent être bien pires… avec Dave Darrell, Michael Mind ou Klaas Gerling, là j’ai l’impression qu’on tient une belle brochette de bras cassés ne sachant que faire d’immondes covers vaguement remis au goût du jour ou ne proposant que le même titre ou remix avec une infime variation, genre le jeu des 7 erreurs. Crédibilité de Fun Radio, quand tu nous tiens…

    Bref pour revenir à « The World Is Mine » de Guetta et plus précisément à son interprète JD Davis, ce mec a quand même une histoire unique. De son vrai nom David Henrard, ce chanteur belge s’était fait connaître dans les 90’s comme… producteur de musiques électroniques, sous le nom de Dave Davis.

    Avec « Transfiguration », coproduit par Frederico Santini & Axel Stephenson, il a signé un des plus grands hymnes du célèbre label Bonzaï Records, un titre trance plutôt hard sorti en 1996 devenu un classique dont le maxi est très recherché.

    http://fr.youtube.com/watch?v=hzo9-br4ENY

    Comme quoi, tous les chemins mènent à Guetta…

  15. Un gros problème est celui de s affranchir,certaines ont peur d affirmer ce qu ils ecoutent reellement.Afin d eviter de paraitre un peu trop « anarchiste » ou « decaler » par rapport a la majorité,ils se fondent a la masse en pretendant aimer quasi tout ce qui passe sur les grandes ondes et chaines (il y a quand même des bons trucs).
    J ecoute du Aphex Twin depuis des années et quand les gens ecoutent ce qu il fait ils crient haut et fort que c est de la merde.
    Ce mec a 15 ans d avance sur son temps sur l electro.
    Certains n ont plus de bon registre musical a cause des grandes puissances mediatiques musicales.Les gens « gobent »ce que l on leur presentent.Dans les années 80 il fallait aller chez le disquaire du coin et choisir ces propres choix.De nos jours une bonne telecommande fait l affaire….

  16. En fait ce qui leur ont acheté leurs disques se sont fait avoir comme Si on vous vendait un tableau soit disant original alors que c’est un faut ,
    C’est la même chose pour la musique faut pas tricher avec les gens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.