Le clip vient de « Secrets » de The Weeknd vient de sortir, l’occasion de se plonger dans les samples et inspirations qui composent ce morceau aux sonorités très 80’s… Et pour cause !

Après deux singles qui ont rencontrés le public et qui se sont imposés en tête des charts, The Weeknd est de retour avec un nouvel extrait de son album Starboy. Le clip qui l’accompagne est plutôt léché, et réalisé par Pedro Martin Calero. Il met en avant un designer français qui fascine les stars américaines.

Et les samples dans tout ça ?

Mais ce qui nous intéresse ici ce n’est pas l’aspect visuel de ce morceau. Niveau sample, les producteurs Doc McKinney, Cirkut et Sir Dylan se sont fait plaisir en allant piocher dans la musique des années 80, avec un des groupes phares de cette décennie : Tears for Fears.

• « Secret » de The Weeknd (2017)

• « Pale Shelter » de Tears for Fears (1983)

Tears for Fears groupe britannique aux tendances new wave, est unduo composé de Roland Orzabal et Curt Smith. Ils lancent leur carrière à Bath en 1981 et vendent plus de 30 millions d’albums pendant leur carrière (qui continue encore aujourd’hui). Auteurs de titres cultes (citons Shout, Everybody Wants to Rule the World  Sowing the Seeds of Love), le groupe  devrait sortir un nouvel album fin 2017 ou 2018.

Un clin d’oeil à un autre morceau de 1983

Comme le titre l’indique, les références aux années 80 ne s’arrête pas au sample de Tears for Fears ! Le morceau de The Weeknd reprend également les paroles d’un autre classique 80’s : « Talking in you sleep » de The Romantics (1983).

• « Talking in your sleep » de The Romantics (1983)

 

Quelques mots sur The Romantics, groupe groupe de rock issu de la génération new wave et post-punk, formé en 1977 à Détroit par Wally Palmar, Jimmy Marinos, Mike Skill et Rich Cole. Leurs principaux succès sont « What I like about you » et « Talking in your sleep ».

Le groupe connaît le succès de la fin des années 70 jusqu’au milieu des années 80, leur album « In Heat » est un carton, MTV diffuse les clips du groupe mais vers la fin de cette décennie, le groupe connaîtra une longue traversée du désert jusqu’au début des années 2000.