Dr DRE, What’s the difference

88
244

Tous les amateurs de samples en France se sont interessés à ce titre de très près. En effet, « What’s the difference » (1999) de Dr DRE et ses compères Eminem et Xzbit, utilise un sample assez inattendu pour du hiphop US : « Parce que tu crois » (1966) de Charles Aznavour.

Le sample en trois étapes :

• « Parce que tu crois » de Charles Aznavour

 

• Toujours « Parce que tu crois » en ralentissant la vitesse (le pitch)

• On rajoute quelques percus, et … « What’s the difference » est là !

Voilà comment un titre du grand Charles (morceau inconnu du grand public figurant parmi les 784 chansons et 44 albums de son répertoire) a servi de base aux morceaux que sont « What’s the difference » et « Breathe » (2003) de Blu Cantrell.

Merci au professeur Teeta et sa « sample lesson » 😉

En cadeau, le montage Aznavour / Dr Dre / Sean Paul / Koxie par Serge Llado d’Europe 1 :

88 COMMENTS

  1. whaaaaaouuuu ! la sample lesson de Teeta, livrée en pâture à tous les amoureux des samples, fabuleux !!!!
    Merci Yann de nous faire profiter du minutieux travail de S…. euh, de Teeta (d’ou tu sors ce pseudo encore, toi !)
    Bravo pour ton site alternatif au forum et bravo à Teeta
    ton Vinny !

  2. oups oui c’est bien Breathe ! c’est corrigé, merci Belek 😉

    @ vinny : merci pour ton commentaire ! et bravo encore à teeta (c’est arrivé un peu en retard, mais c’est posté ! 😉 )

  3. Tragédie (eh oui! 😀 ) avaient aussi repris ce sample sur leur dernier titre en duo avant la séparation début 2005 : "L’art du corps et du coeur".

  4. C’est devenu un classique du sample entre temps.Mais pas moins spectaculaire (le site suivant l’avait déjà référencé : http://www.ultragraphik.com/blog... ; le site est pas mal, mais uniquement orienté sur le hip-hop, perso, je connais pas 20% des artistes et des titres qui y sont présentés, mais bon, c’est pas mon monde, alors…)

    En tout cas, le hip-hop a vraiment un don pour recycler des trucs impensables! Ou comment Aznavour empoche des droits sur un titre de rap… J’adore!

  5. magique ce sample !
    les samplers ont une culture musicale incroyable et souvent étonnante !
    comme ça parle aussi de Blu Cantrell et Sean Paul, on peut ajouter que Sean Paul est également un adepte des samples ou des remix…
    Pour ceux qui connaissent "I’m still in love with you" de Sean Paul avec Sasha mais qui ne connaissent pas l’originale, je vous conseille la version d’Alton Ellis (même titre), un classique du reggae.

  6. Putain, moi ki mfatigue tou les jour a esséyé de composé des instru ki vont déchiré.et dire kil a sufi de reprendre ds du aznavour… en tou cas tt ca minspire, super le site. ces "biiiiip" daméricain pour la peine jvai faire pareil!! haha!!

  7. en fait ce n’est pas un sample dr dre a fait rejouer le morceau pour moins payer de droit comme il le fait toujours, quand au morceau de blu cantrel c quasiment la face b du morceau de dre

  8. Je vois que certains ici ont une excellente oreille musicale .. Mais concernant ce titre , ne trouvez vous pas que the real slim shady de Eminem ressemble aussi étrangement à cette chanson d’Aznavour ? J’viens juste de remarquer ça en fait et comme c’est Dre qui est à la production aussi ..

  9. << En fait Koxie a repris l’instru pour la première version (sur le net) de "garçon", pour la version commerciale c’est une autre instru 😉 >> Une autre instru , j’irai pas jusque là ^^ .. Ils ont bien maquillé le truc mais c’est exactement les mêmes accords .. ils meriteraient un procès 😀

  10. Yann, tu as été cité aujourd’hui par Serge Llado dans l’émission de Ruquier sur Europe 1 pour ce sample.
    Il a avoué que tu étais sa source.
    Bravo à toi alors.

  11. Ouep, voilà quelques semaines que l’on échange des mails, et ce sample lui a visiblement plu. Il y aura peut être d’autres collaborations 🙂

    Merci à toi Jérémy 🙂

  12. En fait Dr. Dre a attendu 1996 (soit 30 après la sortie de l’original) pour commencer à bosser sur son morceau What’s the difference! En effet après 30 ans, certaines oeuvres comme celle d’Aznavour tombent dans le domaine public. Notre pauvre ami Charles n’a pas touché une pépète, croyez-moi! Donc y’a pas un centime à Dre qui est passé dans les poches de notre ami. Dans le même genre écouter "Valérie" de Steve Winwood puis après "Call on me" de Eric Prydz! "Quand la musique est bonne" de Jean-Jacques Goldman puis "Money" de David Guetta! Enchainez ensuite l’écoute de "Another brick in the wall" des Pink Floyd et "Proper Education" d’Eric Prydz etc… J’en ai des milliers comme ça! Mais y’a pire avec Diam’s qui plagie, le SON ET… l’image: erreur14.dis-order.org/in…

  13. J’ai été amusé par le commentaire qui dit que j’ai "avoué" (sous la torture ?) que Yann était ma source. Je voulais juste préciser que ma rubrique étant quotidienne depuis le 31.01.05, il est évident que, sans suggestions extérieures, j’aurais bien du mal à me renouveler. Les courriers des auditeurs d’Europe 1 me sont d’un grand secours mais aussi les sites qui s’intéressent aux samples et autres ressemblances musicales. Bien que j’aie le dossier le dossier Aznavour / Dr Dre sous le coude depuis un an (nous l’avions déjà évoqué plusieurs fois en Octobre 2006 dans l’émission "Les Maîtres Chanteurs" sur Sud Radio), j’attendais d’autres éléments pour étoffer mon montage car ma rubrique à Europe 1 n’avait encore jamais analysé la technique du sampling. Le déclic est venu du courriel d’un auditeur qui voyait une resemblance entre Blu Cantrell et Koxie. A partir de là, il était intéressant de remonter à la source et démontrer les avatars successifs de l’intro aznavourienne. Le coup de chapeau que j’ai adressé à Yann saluait surtout son esprit de coopération : il m’avait bien dépanné il y a un mois pour la démonstration Benny B / Capitaine Flam et je m’étais promis de faire sa pub à la première occasion (nous savons, lui, moi et vous que ce ne sera sans doute pas la dernière). Tout ça pour vous dire que vos suggestions sont toutes les bienvenues… Par exemple, je vais m’intéresser à celle de Braxton (voir ci-dessus) et je vous tiendrai au courant . Amical salut à tous 🙂

  14. salut

    je suis un fan du site et surtout de ce post (en effet on compte avec mon groupe slurp faire une reprise de what’is the difference mais en incluant une ligne melodique proche de la version originale d’aznavour.
    petit plus j’ai regardé sur le site et je n’ai pas trouvé donc voici une info le sample d’eminem sur "my name is" vient de "i got (the blues) de labi siffre" (pure morceaux)

  15. Ouais je le savais deja ,vu sur un autre site.Mais je trouve toujours ca enorme.
    Dre est pas le seul a avoir repris du francias Wu tang aussi avec le morceau Gravel pit,il on repris le theme de Belphegor

  16. salut,
    j’ai cru comprendre que le sample de "20 ans" d’amel bent, proviendrai de la chanson d’aznavour, "sa jeunesse". Par contre je n’arrive pas a voir comment il l’ont samplé.
    si qq’un a une réponse. merci

  17. Contrairement à ce qui a été dit ,le sample n’est pas dans le domaine public au bout de 30 ans . Aznavour a touché un max . Ce n’est absolument pas rejoué (ça s’entend ).

    Si vous regardez les credits vous verrez qu’Aznavour est crédité en temps que compositeur .

  18. C’est tout à fait normal qu’Aznavour touche un max. Son sample est vraiment bon. Pour ma part, je préfère le morceau d’Aznavour car il est léger et plus entraînant.

  19. "Si vous regardez les credits vous verrez qu’Aznavour est crédité en temps que compositeur."

    @ Ricoloco : je sais pas où tu as lu les "credits", mais c’est absolument faux ce que tu dis. Voici ceux que je peux lire sur mon livret :

    7. What’s the difference 4:04
    Featuring Eminem & Xzibit ¤ MUSICIANS : Keyboards : Camara Kambon ¤ BACKGROUND VOCALS : Phish, RECORDED AT : Skip’s Saylor’s, Larabee West Studios ¤ ENGINEER : Richard "Segal" Huredia, ASSISTANT ENGINEER : Dylan Vaughn, Mauricio Iragorri, Dave Tenhouten, Pete Novack ¤ M. Bradford/WB Music Corp./Hard Working Black Folks Publishing/ASCAP/M. Mathers/Famous Music Publishing/Eight Mile Style/BMI/A. Joyner/Voco Music/Hennessy For Everyone/BMI/S. Harris/City Housing Publishing/BMI/R. Bemry/ASCAP

    Aucune trace d’un certain C. Aznavour ni même C. Aznavourian…

  20. comme viens de l’écrire dirty inc ce n’est pas un sample (qui veux dire échantillon, bout) puisque c’est rejouer avec des musiciens je l’avais déjà dis.

    Braxton le domaine public c’est 70 ans pas 30 ans sinon claude francois tomberais lui aussi dans le domaine public, les beatles, les roling stones, et beaucoup d’autres et ce n’est pas le cas (30 ans c cours ou à tu été chercher cette info?),

    le sampling n’est pas du plagiat eric prydz par exemple puisqu’il y a une demande d’autorisation auprès des ayant droit, si il refuse il ne l’aurais pas utiliser, dans ce cas tu as tout faux puisque winwodd a collaboré avec lui en réenregistrant sa voix .

    Plagier c’est s’approprier le travail des autres sans citer sa source et la ce n’est pas le cas (les cas que tu as cité sont ultra simple les mec sont crédité dans le livret il suffit de le lire)

  21. Je viens de découvrir le site (qui au passage est énorme ! Moi qui rêvais de compiler les samples les plus méconnus ou les plus improbables et qui m’extasie toujours lorsque j’entends la version originale d’une chanson que jaime bien) et n’ai pas eu le temps de l’explorer encore mais puisque l’on parle de Charles Aznavour samplé par les rappeurs, on peut aussi citer :
    -"La Bohême" magistralement récupéré par Sniper dans "Akheto Solo" (même si le sample est facile, le rythme posé par Sniper dessus colle vraiment bien)
    -"Comme ils disent" utilisé par Cutee B dans une production pour K.Reen (oui, je sais, c’est mièvre)

  22. Apprendre que la « boucle » de What’s the difference est un sample de Aznavour est une véritable révélation.
    Merci pour ce site et félicitations à son auteur.

  23. @fantdibo
    « Je vois que certains ici ont une excellente oreille musicale .. Mais concernant ce titre , ne trouvez vous pas que the real slim shady de Eminem ressemble aussi étrangement à cette chanson d’Aznavour ? J’viens juste de remarquer ça en fait et comme c’est Dre qui est à la production aussi .. »

    Le sample de Slim Shady est tiré d’une chanson de Larbi Siffre « I Got The Blues ».

    Au passage, c’est un pur hold-up, mais bon, c’est génial. Le son commence à 2’10 » et tu n’auras aucun mal à le reconnaitre.

  24. Une copine qui a la chance d’avoir l’oreille absolu (un talent bien appréciable) me dit qu’elle entend la différence suivante :

    mi si la sol si fa (originel de aznavour)

    devient

    si fa mi re fa do (dr dre)

    Voilà pour notre minute musicologie 🙂

  25. dr dre a aussi samplé une autre chanson de aznavour, « lettre a ma fille », pour l’instru de « firm fiasco » sur l’album de Nas, Foxy Brown, Az & Nature, « The Firm »

  26. […] Mais surtout vous y apprendrez pleeeeeein de choses (même si pour ça, faut bien évidemment connaitre le morceau à samples dont l’article cause…. et comme c’est souvent du hip-hop, ou de la soupe et autres, bref) et notamment comme moi, un truc dont je ne me suis pas remise depuis hier. J’ai en effet appris, alors que je me posais la question depuis dééééé années, que la mélodie de Breathe chantée par Blu Cantrell et Sean Paul (j’adore m’égosiller sur cette chanson moi) ou encore celle de What’s the difference du Dr Dre (c’est la même en fait), et tous plein d’autres (quand on tient un bon sample aux states, on le lâche pas) provient en fait de l’intro d’une chanson de 1966 passée totalement inaperçue à l’époque et composé par….. CHARLES AZNAVOUR ! (rah la la la, rien que de l’écrire, ça me troue encore le cul tiens !) Oué, le chanteur de Pour toi Arménie (chépa pourquoi, elle m’a marqué cette chanson) a été sans le savoir (il n’est crédité sur aucun de ces morceaux) « l’auteur » de plusieurs gros hits US. (même si par la suite, ils ont probablement dû allonger les biftons mais bref). Pour de meilleurs explications, je vous renvoie à cette page. […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.