l’IA va-t-elle révolutionner la musique comme le sampling l’a fait ?

0
222

On peut se poser la question quand on voit les possibilités qui sont offertes aux producteurs avec les outils actuels. Et dans 10, 15, 20 ans, ça va être assez effrayant.

Exemple avec David Guetta

Si je vous parle de ça aujourd’hui, c’est suite à cette vidéo de David Guetta publiée sur son twitter il y a quelques jours. On y voit David nous expliquer qu’il a pu créer une punchline d’Eminem avec des outils en ligne. Un pour le style d’écriture (ChatGPT probablement !) et l’autre pour le style vocal (l’outil de Google ?)

Imaginez Elvis parler de Tinder ..!

David Guetta précise qu’il ne sortira pas le morceau de manière commerciale (et on le comprend, il veut pas avoir une tonne d’avocats sur le dos). Artistiquement ce genre d’outils vont permettre de décupler la créativité des producteurs : on pourra faire dire n’importe quoi à n’importe qui ! Imaginez (la voix d’) Elvis parler de Tinder, Gainsbourg vanter les mérites du sport ou que sais-je encore ! Et si on associe le tout à la technologie des deepfakes, on aura des résultats assez incroyables et presque aussi vrais que nature.

Et le droit dans tout ça ?

Juridiquement c’est là que ça bloque : que pourra dire un Eminem si quelqu’un sort dans le commerce un morceau qui n’est pas la vraie voix d’Eminem, mais qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau ? Il dira que quelqu’un l’a copié, tout simplement. On a vu dernièrement les avocats de Rick Astley porter plainte contre Yung Gravy tant la voix était similaire. Alors évidemment, avec un imitateur et des moyens, on peut déjà faire ce genre de prouesse, mais imaginez un outil qui permettrait à tout le monde, dans sa chambre, de sortir un morceau avec la voix des plus grands stars de la musique actuelle ou passée.

Ça promet pour le côté créatif, moins pour le côté business ! Tant mieux ou tant pis, tout dépend de quel côté vous êtes 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.