Il suffit d’aller faire un tour sur le compte Instagram d’MC Fioti pour saisir le personnage. A l’origine de « Bum Bum Tam Tam » qui va certainement envahir les ondes dans les prochaines semaines, le brésilien et son producteur Kondzilla vont piocher l’inspiration dans la musique classique (Baroque pour être plus précis !)

On vous passe les ingrédients pour faire un tube. Une mélodie entêtante (de préférence samplée ou reprise de quelque chose d’existant), quelques filles à moitié dénudées, des paroles limitées à quelques onomatopées… et le tour est joué ! Pour cet automne 2017, voici MC Fioti et son morceau « Bum Bum Tam Tam ». C’est Neymar qui va être content !

MC Fioti passe son Bach

La mélodie de flûte est belle est bien empruntée à un morceau existant, composé au 18ème siècle, par Jean-Sebastien Bach. Un grand écart musical qui méritait bien qu’on s’y attarde quelques minutes ! Une boucle empruntée à « Partita in a Minor for Solo Flute » composé en 1722. Plus de détails dans ce montage vidéo qui reprend l’intro de « Bum Bum Tam Tam » et le passage du morceau de Jean-Sebastien Bach.

Un génie nommé Bach

Ce n’est évidemment pas la première fois que Bach est plagié / repris / samplé ! Je vous en avais parlé sur le blog au sujet de cet article sur « Auteuil, Neuilly, Passy » des Inconnus, mais on pourrait citer des dizaines de noms dans le hiphop et la musique populaire. En vrac : Eminem, Led Zeppelin, les Beach Boys, Ennio Moricone, Outkast et j’en oublie des tonnes… Ils ont tous été inspiré par le génie Bach.

Allez, pour vous faire oublier MC Fioti, et me faire pardonner de ce choix d’article douteux (mais quand on peut parler de Bach, faut pas se gêner), je vous offre 5 heures de musique pour laver vos oreilles (et votre âme) !

Ouf ! Ca va mieux… ne me remerciez pas, c’est cadeau ! 😉