C’est la bonne nouvelle du jour ! N.E.R.D., le groupe de Pharrell Williams fait son come back ! Et avec rien de moins que Rihanna en featuring de ce « Lemon » qui sent bon les 90’s.

N.E.R.D. is back !

Voilà plusieurs années que la formation n’avait rien sorti, Mister Pharrell ayant préféré se concentrer sur sa carrière solo avec les succès que l’on connaît (Happy, Blurred Lines et j’en passe). Pour ce titre, Pharrell et ses acolytes se sont acoquinés avec la sulfureuse Rihanna, et est allé piocher dans une vidéo Youtube un passage qu’il a collé dans le morceau. Ce n’est pas sans nous rappeler ce qu’avait fait Beyoncé il y a quelques mois (et qui lui avait valu quelques problèmes d’ailleurs).

• N.E.R.D. – Lemon (2017)

Ecouter le passage à 00:35

• RetcH – JUS OUT HERE DOING MY THANG (2015)

Ecouter le passage à 00:12

Sur cette vidéo on peut apercevoir le rappeur RetcH en plein « live ». Pour ceux (comme moi) qui ne connaissent pas RetcH, il s’agit d’un rappeur originaire du New Jersey, connu principalement pour son album Lean & Neck sorti en 2016. Il est également reconnu comme étant un collaborateur du rappeur Dash, avec lequel il a fondé en 2012 la formation The Heirs.

Sampler des vidéos Youtube ?

Ca devient une habitude pour les producteurs de son d’aller piocher des vidéos Youtube pour leur morceau. Je pense notamment à Skrillex qui a samplé ce passage « Yes, Oh My Gosh » de cette vidéo Youtube pour son « Scary Monsters and Nice Sprites » ou bien encore cette femme entrain d’hurler pour son « First of the year ».

Intéressant de voir que le matériel samplé évolue avec les époques. Je suis persuadé que de plus en plus de producteurs vont aller piocher leur samples sur ce support. Ce n’est que logique après tout, tant la masse de contenu disponible sur Youtube est immense. Et puis les droits sont quelque peu flous pour le moment, est-ce des vidéos publiques ? Sont-elles réutilisables ? Ou bien chaque utilisateur est propriétaire de la vidéo qu’il a publié ? Je ne suis pas certain que Skrillex par exemple ait eu les autorisations de sampler ces vidéos… Et puis à qui donner les droits d’auteur de cette femme filmée entrain de crier ? Pas évident d’apporter une réponse !