Le dernier album d’Orelsan « La fête est finie » possède un morceau avec un sample plutôt original !

Orelsan – Notes pour trop tard

Sorti il y a quelques jours, l’album est plutôt apprécié par le public. D’un point de vue personnel, je dois reconnaître que je le trouve réussi ! Mais je ne suis pas là pour en faire la critique. Mais plutôt pour parler du sample sur le dernier morceau : « Notes pour trop tard ». Un sample assez original quand on ne connaît pas les goûts d’Orelsan pour tout ce qui concerne les mangas. Mais quand on connaît le bonhomme, on n’est pas tant surpris.

• Orelsan – Notes pour trop tard

• Haikyuu – Greed (Second OST Season)

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’instru est complètement identique. Quasiment pas modifiée, celle-ci compose le dernier morceau de l’album (jugé par beaucoup comme l’un des meilleur, avec en featuring les soeurs jumelles d’Ibeyi).

Orelsan et les mangas

J’avoue ne pas être un expert des animés et mangas (contrairement à Orelsan), mais voici ce que l’on peut retenir sur Haikyū!! (ハイキュー!!?). Il s’agit à l’origine d’un manga écrit et dessiné par Haruichi Furudate. Il raconte l’histoire de joueurs de volley-ball et de Shōyō Hinata. Un jeune collégien de petite taille qui découvre le volley et décide de monter une équipe avec 5 autres joueurs. L’adaptation en série télévisée comporte 3 saisons, diffusées entre 2014 et 2016. En France, la série est diffusée sur Game One depuis août 2016 mais aussi sur J-One et Wakanim. La musique quand à elle est composée par Asami Tachibana et Yuki Hayashi.

On ne compte plus les références « mangas » qu’Orelsan place dans ses textes ou ses instrus. Olive et Tom dans « Sauf si c’est pas une métaphore », ou bien encore le clip de « ils sont cools » clairement inspiré de l’univers des Chevaliers du Zodiaque, sont autant d’exemples de l’amour du genre pour Orelsan, qui n’est d’ailleurs pas le seul. J’en profite pour vous renvoyer vers cet article qui parle de l’influence de Dragon Ball sur le hiphop US ou bien la musique du Gros Journal de Canal+ avec Mouloud Achour, qui reprend un OST de Cobra.