Le youtubeur Mister V (alias Yvick) vient de sortir son premier album « Double V ». Parmi tous les titres qui le composent, se trouve « Space Jam », avec un sample qui vous rappellera quelque chose…

Et si je vous en parle, c’est que le single truste le haut des charts français depuis quelques jours. Que ce soit sur iTunes, Spotify, mp3 ou autres formats, le titre « Space Jam » est l’un des tubes annoncés pour l’été 2017. Avec la promo faite par le youtubeur auprès de sa communauté, le succès auprès des plus jeunes est garanti !

• « Space Jam » de Mister V feat. hayce Lemsi, Volts Face (2017)

• « Ironside » de Quincy Jones (1971)

Sample ou pas sample ?

La première fois que j’ai écouté le morceau de Mister V, j’ai immédiatement pensé à ce titre culte de Quincy Jones. Utilisé dernièrement dans Kill Bill, « Ironside » de Quincy Jones a été samplé une 100aine de fois (par Dr Dre, Drake, 2Pac, Ice Cube et j’en passe). Un choix serait légitime pour un artiste qui souhaite se donner une crédibilité hiphop en utilisant un sample utilisé par les ténors du genre ..!

« Ironside » (L’homme de fer en français) est le générique de la série télévisée du même nom, diffusée à la fin des années 60 à la télévision américaine.

Malgré tout, le sample est tout de même assez court et la tonalité n’est pas totalement la même. Cela n’empêche que la ressemblance est plutôt frappante ! Si cet article permet aux fans de Mister V de découvrir la discographie de Quincy Jones, alors tout est gagné 😉

Un génie nommé Quincy Jones

Pour les plus jeunes qui sont tombés sur cet article par hasard (en voulant télécharger le mp3 de « Space Jam » par exemple) (ils téléchargent encore les jeunes d’aujourd’hui ?) Quincy Jones est un génie de la musique. Né en 1933 à Chicago, il est à la fois compositeur, arrangeur, trompettiste et producteur. Vainqueur de 27 Grammy Awards il a collaboré avec les plus grands : Dizzie Gillespie, Frank SinatraChicagoDuke EllingtonAretha Franklin et j’en oublie. Sa carrière sera marquée par une rencontre, celle de Michael Jackson en 1979 qui est à la recherche d’un nouveau producteur pour lancer sa carrière solo. Il produit « Off the Wall » et l’immense « Thriller » en 1982, l’album le plus vendu de tous les temps. Il produira également « Bad », puis s’en suivra la fin de la collaboration entre les deux génies.

C’est à la tête d’une fortune que Quincy Jones rachète plus de 1600 droits d’auteurs de morceaux musicaux, revient à ses premières amours avec le Jazz, co-organise « We are the world » le projet de USA for Africa, produit la série « Le prince de Bel-Air » avec Will Smith, édite le magazine Vibe, et beaucoup d’autres éléments à son actif.

Bref, si vous ne connaissez pas l’oeuvre de Quincy Jones, je vous la recommande !