Pitbull, Hotel room service

29
187

Suite à « I know you want me » que je vous avais présenté il y a quelques semaines (à ce sujet je vous conseille l’excellent article d’Henry Michel), voici un second article sur Pitbull et son « Hotel room service » (2009).
Cette fois-ci le la mélodie principale est empruntée à un classique des années 90, « Push the feeling on » (1993) des Nightcrawlers.

nightcrawlers

Les extraits :

• « Hotel room service » de Pitbull (2009)
[audio:http://www.samples.fr/blog/wp-content/uploads/2009/08/pitbullmeet.mp3]

• « Push the feeling on » des Nightcrawlers (1993)
[audio:http://www.samples.fr/blog/wp-content/uploads/2009/08/nightcrawlers.mp3]

A noter également les références quelques phrases empruntées à des titres hiphop (je pense notamment à « ho-tel, mo-tel, holiday inn … »).
Nightcrawlers est un duo britannique composé de John Reid (le chanteur) et Roy Hay (ex-batteur de Culture Club). « Push the feeling on » restera leur seul tube (avec peut-être « Surrender your love« ).

Merci pour vos messages à ce sujet 😉

29 COMMENTS

  1. Les années 90, ça fait bientôt vingt ans. Et ce qui est vintage, c’est super tendance !
    Du coup, on n’a pas fini de réentendre nos vieux tubes d’eurodances revisités par des rappeur peu inspirés (Pitbull, Flo Rida, …)

  2. alors la,non,Giz404.
    Pitbull est un joli pantin qui fait du playback,pas un rappeur…
    Quoiqu’il en soit, »Push The Feeling » est une tuerie!

  3. Début des années 90, j’avais une cassette d’un mix d’une boite de Barcelone (non, pas de Sitges!) dans lequel il y avait ce morceau, mais SANS les paroles (énervantes à la longue). A vrai dire, c’était bien avant la sortie de « Push the feeling », et je me suis toujours demandé si Nightcrawlers n’avait pas tout simplement repris le morceau de house pour en faire un tube dance. Quelqu’un en sait-il davantage?

  4. chassezac : il me semble avoir lu quelque part qu’une première version (instrumentale) était sorti un ou deux avant celle que l’on connait aujourd’hui. Faut que je retrouve où !

  5. Le single est sorti en 1993 en France, mais « Push the feeling on » est sorti un an avant en Grande-Bretagne, avec 4 versions dont une version dub. C’est peut-être de celle-là dont il s’agit…

  6. L’original de ‘Push The Feeling On’ est une version plutôt pop-rock. Dès que le remix de Mark Kinchen s’est mit à tourner (dès 1993), Les ‘Nightcrawlers’ ont abandonné le son pop-rock pour tenter de refaire le succès de ‘Push The Feeling On’ quatre ou cinq fois. Sans succès.
    C’est à Marc Kinchen que l’on doit ce hit. C’est précisément ce titre (et ce DJ) qui ont principalement inspiré Todd Edwards dans son style ‘cut-up’.
    Pour ce qui est de ‘Pitbull’, ça me fait rire tellement c’est mauvais tous ces titres ou on sample un truc qui n’a même pas encore 20 ans pour y rajouter des ‘yo yo, come on baby… ya, let’s move your butt… ya-ya…’ Je suis donc plutôt fortement d’accord avec les messages précédants.

  7. bon .. un peu decu de samples.fr pour le coup, on s’en fout de ce genre de sample même pas travaillé, d’une chanson trop connue et avec un gros lard qui essaie de rapper par-dessus.

    franchement j’ai connu des MCs qui improvisaient mieux en live que ce que ce mec fait en studio, ca fait pitié et puis c’est tout ..

    tu voudrais pas faire un article sur le samples de the end des doors dans illusions de cypress hill tant que tu y es lol

    la déchéance mes ayeux …

  8. c’est quand meme fou que des mecs aussi bidon que Pitbull arrivent a avoir les autorisations pour sampler des titres comme ca…
    pourtant c’est des titres qui tournent regulierement depuis 20 ans donc les compositeurs doivent encore se faire du pognon dessus…comprend pas.

  9. yeah : Je me doute bien qu’une grande majorité des lecteurs n’apprendront rien avec cet article, mais je me dis que si un ado tape « hotel room service » sur google et tombe sur cette page, il apprendra peut être quelque chose … et élargira sa culture musicale 😉

  10. Je me joins à vous pour vous dire que moi aussi je trouve que le nouveau Pitbull est une véritable horreur !
    Par contre, jadorais The Nightcrawlers -« Push the feeling on », « Surrender your love » mais aussi « Lets push it », bien sur, mais aussi « Don’t let the feeling go » qui ont tous bien marché, mais moins bien que « Push the feeling on » bien entendu !

    Petit mot aussi au sujet du webmaster qui nous offre pour l’instant 1 article par jour ! Quand c’est pas bien, je le dis mais quand c’est bien je trouve qu’il est important de le souligner !

    Pourvu que ça dure !..

  11. Pour appuyer le commentaire déjà bien complet de ledjfab, je dirais que « Push The Feeling On » a une particularité assez unique, celle d’être ressorti plusieurs années de suite, et d’avoir connu un succès plus grand à chaque fois ! Sur la première édition du maxi commercialisée en 1992, le remix principal de MK s’appelait « MK’s Nocturnal Dub » et c’était déjà lui qui avait accaparé toute l’attention des DJ avant-gardistes ayant repéré ce titre.

    Puis le titre sort aux USA dans la foulée sauf que le remix en question est légèrement modifié et est renommé « The Dub Of Doom », c’est sous ce nom que cette version est sortie en France fin 93 et aura un joli succès d’estime dans les clubs en 94 :

    Pour donner plus d’ampleur à un titre auquel il croit dur comme fer, c’est le DJ anglais Pete Tong qui s’est empressé de récupérer le titre pour son fameux label FFRR, faisant remodeler quelque peu le Dub of Doom de MK et le diffusant à fond dans son show sur Radio 1 : résultat, un top 3 en UK et un tube grand public international en 1995. Le résultat, c’est donc la version que tout le monde connaît, celle-ci :

    On remarque notamment que la phase débutant à 1:18 sur le premier lien a été lourdée entre temps.

    John Reid est connu pour pas mal d’autres choses que Nightcrawlers : c’est un auteur pour Westlife, Tina Turner (When The Heartache Is Over), Rod Stewart et plus récemment Leona Lewis (A Moment Like This)

    Il fut le co-créateur (avec Tim Jefferies) d’un des plus célèbres labels anglais en matière de house, Loaded Records, qui a parmi ses signatures notamment les Freemasons. Du côté production, il a aussi produit le projet Pizzaman (Trippin’ On Sunshine, Sex On The Streets…) avec Norman Cook alias Fatboy Slim.

  12. Mmm « Push the feeling on » reste une grosse tuerie de la période « Dance 90’s » au même titre que « Pump up the jam » de Technotronic ou « Show me love » de Robin S!

    En tous cas, plus je viens sur ce site, plus j’apprécie la diversité des morceaux samplés qui ont été choisis!

  13. @David: oui, « push the feeling on » est une petite perle de cette époque…
    par contre, le « pump up the jam » de Technotronic est plus ancien (1989) : on était sur la fin de l’acid house… Mais oui, c’est aussi un titre énorme 🙂

  14. Technotronic du producteur belge Jo Bogaert,Il avait déjà fait sa marque sur la Eurobeat « avec divers concepts de haut niveau de danse tels que Nux Nemo et Acts of Madmen. La piste qui deviendra plus tard « Pump Up The Jam » a d’abord été publié par Bogaert sous l’alias Pro 24’s, Inspiré par le son des Farley « Jackmaster » Funk « , remplacé plus tard par la voix de Ya Kid K .
    Pro24’s (technotronic):
    http://www.youtube.com/watch?v=aMI68lzd1Y0

  15. A noter que selon la pochette de l’album ce titre contient un sample de « Rappers Delight » de Sugar Hill Gang et un autre de « One And One » écrit par Luther Campbell, David Hobbs, Mark Ross et Christopher Wongwon.

  16. gOrdi : Merci ! Musicalement je vois pas trop le passage samplé de « rapper’s delight » ?! Peut être pour la réinterprétation du vocal « ho-tel mo-tel holiday inn » ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.