« High », c’est le morceau de Young Thug produit par Stelios Phili qui vient de paraître sur l’EP « On The Rvn » (2018). Un petit bijou hiphop sur un sample limpide.

Elton John et le hiphop, c’est une association qui ne vient pas à l’esprit naturellement. Et pourtant, le britannique s’est déjà fait sampler à plusieurs reprises, notamment par De La Soul.

Histoire de sample

Mais pour ce morceau « High », l’histoire derrière le sample est assez originale. Comme bien souvent, un producteur va piocher dans un vinyle au hasard pour créer un instru. Dans le cas de « High », le producteur Phili est tombé, en décembre 2015, sur un article de Noisey où Elton John parlait de l’amour qu’il portait à Young Thug : c’est le déclic pour Phili qui se dit qu’un featuring entre les deux artistes serait parfait.

View this post on Instagram

That just happened @eltonjohn @thuggerthugger1 @missinfo

A post shared by ToddMoscowitz (@toddmoscowitz) on

Le résultat final

Je ne sais pas vous, mais j’accroche vraiment bien sur le résultat final. L’utilisation du sample est vraiment réussie : il est présent sans l’être trop, il reste fidèle à l’original et s’intègre parfaitement dans le nouveau morceau : ni trop ni pas assez !

Avant de trouver ce sample et d’en faire quelque chose de réussi, Phili s’est pas mal cassé la tête : aucun des titres de Sir Elton ne collait à l’univers de Young Thug. Et puis « Rocket Man » était considéré comme intouchable par le producteur, peu habitué de manière générale à travailler avec des samples aussi prestigieux (et qui coûtent très chers en clearance). Malgré tout, après quelque échecs sur l’utilisation du sample de Rocket Man, Phili est arrivé à un résultat satisfaisant. Il y ajoute son propre piano afin d’apporter la touche qui fait la différence. Young Thug pose sa voix, et c’est ainsi que le morceau « High » voit le jour.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, et afin de convaincre Sir Elton John, il faut lui faire écouter le morceau. Sans accord de sa part, pas de clearance possible, et donc pas de morceau.

Le hasard faisant bien les choses, Elton John possède un appartement à Atlanta (ville de Young Thug). Phili et Thug se sont rendu sur place et on fait écouter le morceau sur le téléphone de Thug à Elton John : succès immédiat. Elton John adore. Il félicite Young Thug pour sa voix et ses mélodies. « Your singing is special. I love your melodies. Keep singing. »

Agréablement surpris par le résultat, Elton John ne manque pas d’éloge envers le titre : « parfois tu entends quelque chose que tu n’aurais jamais imaginé entendre. Ou qui ne serait jamais arrivé même en un million d’année. » concluait Sir Elton sur son show sur la BBC. Même lorsque le morceau a fuité, John pensait à une sortie officielle et a appelé Young Thug pour le féliciter. Obtenir les droits sur le sample n’étant donc plus un problème.

La morale de l’histoire : obtenir les droits pour faire un morceau de qualité avec un sample qu’on n’imagine intouchable, c’est possible !

Via