Sharam, The one

11
78

La recette est la même depuis des années, un sample vocal accrocheur mis en boucle, et vous obtenez un gimmick imparable qui s’incruste dans la tête. Sharam et son « The one » (2008) sample un titre de Daniel Bedingfield « If you’re not the one » (2002).

Les extraits :

• « The one » de Sharam feat. Daniel Bedingfield (2008)
[audio:http://www.samples.fr/blog/wp-content/uploads/2008/11/sharamtheone.mp3]

• « If you’re not the one » de Daniel Bedingfield (2002)
[audio:http://www.samples.fr/blog/wp-content/uploads/2008/11/bedingfield.mp3]

Il faut préciser que le sample vocal a été rechanté pour l’occasion, et que Daniel Bedingfield est cité en featuring sur ce titre.
A noter que Sharam est la moitié du duo Deep Dish, que l’on connaît grâce à leur tube de 2004 : « Flashdance » (qui, au passage, reprend « He’s a dream » (1983) de Shandi 😉 ).

Merci pour vos mails !

11 COMMENTS

  1. Du même Sharam, il y a « Flashing For Money », curieux mix entre « He’s a dream » (Shandi) & le riff de « Money For Nothing » (Dire Straits).

  2. A chaque fois que j’écoute ce morceau,
    Ca me rappelle mes bons morceaux de Techno : CJ Stone Satisfy My Love (2004-2005)
    Il y a quelque chose…

    Je n’ai que le Remix de DJ Shog sur Youtube…

    La Techno Trance… Ca fait rêver…

  3. Deep Dish a surtout été révélé grâce a leurs remix en 1996: ‘Hide Away’ de De Lacy et ‘Make The World Go Round’ de Sandy B. S’en sont enchaînés plusieurs autres, pour des artistes populaires et moins populaires. Leur premier simple, si je ne m’abuse, était ‘The Future Of The Future (Stay Gold)’ avec des vocales de Tracy Thorn, chanteuse de Everything But The Girl.

  4. Autant le P.A.T.T m’a très vite lassé car beaucoup beaucoup trop répétitif, autant cette fois-ci ça passe un peu mieux je trouve.

    Concernant Deep Dish, en fait avant « The Future Of The Future » qui était en effet leur premier tiotre remarqué sous ce nom en France, ils ont connu quelques succès d’abord aux USA en 1994 notamment en collaborant avec Carl Craig ou Danny Tenaglia avec « The Dream » « High Frequency » ou « come Back ».

    Mais c’est vrai que le remix qui les a faits connaître chez nous c’était bien le « Hideaway » de De’Lacy, dès 1995. Et leur remix de Sandy B a lancé toute une nouvelle mode sonore qui pourrait aussi faire l’objet d’un article (Camisra, DJ Casper, Pussy Dub Foundation…).

    Perso, je retiens avant tout leur période « Yoshiesque » et mon remix favori reste celui de « Thank You » pour Dido.

    Et pour Daniel Bedingfield, le truc marrant, c’est que le fait d’être samplé puis featuré avec le titre rechanté pour l’occasion, et bien c’est arrivé en même temps cet été à sa frangine Natasha Bedingfield. Son titre « I Bruise Easily » ( http://fr.youtube.com/watch?v=_h_bdIynqio ) a été récupéré par Chicane pour « Bruised Water », ( http://fr.youtube.com/watch?v=3kicvXDzirE ) , où Chicane recyclait aussi son « Saltwater  » ( http://fr.youtube.com/watch?v=FRuPOk7olg8 ), remake du « Theme From Harry’s Game » de Clannad en 1982 avec la chanteuse du groupe, Maire Brennan.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.