The Chemical Brothers, C-H-E-M-I-C-A-L

0
67

 

Véritable bombe en live, le nouveau titre des Chemical Brothers est sorti en ce début novembre 2016. Et comme bien souvent avec les productions du duo, des samples et inspirations sont à l’origine du morceau.

Le titre, dans la veine des morceaux signés The Chemical Brothers, se veut énergique et percutant. Et je vous recommande grandement le clip qui accompagne le morceau, assez unique dans son genre !

• « C-H-E-M-I-C-A-L » de The Chemical Brothers (2016)

Un des passages principal du morceau s’inspire d’un titre de Boogie Down Productions, au niveau du phrasé.

La pochette s’inspire d’une célèbre photo de Malcom X

• « Jimmy » de Boogie Down Productions (1988)

Boogie Down Productions est une formation hiphop originaire du Bronx, New York. Composé de KRS One, D-Nice et Scott La Rock, Boogie Down Productions est  considérés comme un des premiers groupes à avoir fusionné hiphop et reggae dancehall.

Un autre titre est utilisé sur le morceau des Chemical Brothers, cette fois-ci sous forme de sample, situé à la toute fin du morceau « It’ automatic » de Freestyle sorti en 1986.

Un titre plutôt obscur samplé des dizaines de fois

• « It’s automatic » de Freestyle (1986)

Freestyle est un groupe hiphop de la fin des années 80 assez obscur. Le titre « It’s automatic », écrit par Garfield Baker et Byron Smith, ainsi que « Don’t stop the rock » sont ultra caractéristiques du hiphop de cette période.

Encore une fois, ce sont des disques plutôt hiphop (de la fin des années 80) qui sont utilisés pour créer un titre de musique plutôt électronique. Une preuve de plus de l’influence de ce style et de l’impact qu’il a eu sur les producteurs actuels, très certainement bercés par ces nouveaux sons émergeants à la fin d’une des décennies les plus controversées de la musique. A noter tout de même que les Chemical Brothers sont des grand habitués des samples de morceaux hiphop des années 80.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.