The Weeknd nie avoir volé un sample sur « Pray For Me »

0
156

The Weeknd a rejeté les allégations selon lesquelles lui et Kendrick Lamar auraient utilisé illégalement un sample du défunt groupe indé Yeasayer pour leur morceau « Pray For Me » de 2018.

Les producteurs de The Weeknd et Lamar ont été accusés d’avoir soulevé une « performance chorale distinctive » du morceau « Sunrise » de Yeasayer en 2007, de l’avoir modifié et d’en avoir fait une « partie substantielle et matérielle » de leur single à succès de 2018.

Il s’agit de ressemblances vocales

Un procès intenté par Yeasayer prétend que Lamar et The Weeknd ont modifié l’enregistrement avec « l’intention de dissimuler l’infraction » et l’ont utilisé au moins huit fois dans « Pray for Me ».

Yeasayer, qui s’est séparé fin 2019, demande un montant non divulgué de dommages et intérêts à « Pray For Me ». Ils demandent également une injonction pour mettre fin à toutes les ventes et licences de la chanson en raison de la prétendue violation des droits d’auteur.

A suivre !

Via

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.