C’était un tube de la fin des années 90 (1999 pour être précis), « Get Get Down » de Paul Johnson renait en 2017 avec Basada.

On ne sait pas si la version 2017 par Basada connaîtra le même succès qu’en 1999, mais c’est l’occasion pour moi de vous de parler d’un morceau devenu culte et de son sample original (plutôt « inspiration » pour être précis), emprunté à Hamilton Bohannon et son morceau « Me and the Gang » (1978). En effet, ce « Get Get Down » a ce petit quelque chose qui fait que le morceau reste dans la tête…

• « Get Get Down » de basada (2017)

Back in 1999

La house est entrain de prendre son envol, et le sampling connaît son heure de gloire : 1999 et le début des années 2000 marquent certainement l’une des périodes les plus fastes pour la musique House. C’est à cette période que Paul Johnson, DJ de Chicago (ville House par excellence) se fait connaître. Son « Get Get Down » s’impose rapidement dans les clubs. Basada (artiste inconnu que je soupçonne d’être un projet de maison de disque de plus) tente de surfer sur ce morceau qui a été classé dans le top 10 des charts en France.

• « Get Get Down » de Paul Johnson (1999)

 

Un original qui prend tout son sens

Basé sur le titre « Me and the Gang » de Hamilton Bohannon, « Get Get Down » de Paul Johnson a un lien assez étonnant avec la vie du DJ. En effet, lorsqu’il mixait en 1987 dans son sous-sol, un de ses amis qui venait de rejoindre un gang le blessa involontairement avec un pistolet. Paul Johnson perdra l’usage de ses jambes et deviendra un des rares DJ à mixer en fauteuil roulant. Véritable traumatisme, Paul Johnson ne se remettra pas de cet accident.

A-t-il délibérément choisi d’utiliser le morceau « Me and the gang » en 1999 pour son « Get Get Down » ? Ou est-ce seulement une simple coïncidence ? Nous ne le saurons jamais… Au passage, je vous conseille au passage de lire cet article sur la vie et l’oeuvre de Paul Johnson.

• « Me and the gang » de Hamilton Bohannon (1978)

Des origines Disco

Comme je le disais plus haut, « Get Get Down » de Paul Johnson se base sur le titre de 1978 « Me and the gang » de Hamilton Bohannon. Connu également sous le nom de Bohannon, ce percussioniste et leader du groupe était une figure de proue du mouvement à la fin des années 70. Bohannon débute sa carrière dans l’état de Géorgie où il rencontre un célèbre guitariste gaucher… Un certain Jimi Hendrix avec qui il partagera la scène.

Il est recruté en 1964 par Little Stevie (Stevie Wonder, alors âgé de 14 ans) comme batteur pour une tournée. Il déménage ensuite à Detroit, où il signe un contrait avec le label Motown et devient arrangeur pour les plus grandes stars du label (Smokey Robinson, Marvin Gaye, The Temptations, Diana Ross and the Supremes, The Four Tops et j’en passe…).

Sa musique a été massivement samplée (même si le titre le plus notable restera « Get Get Down » de Paul Johnson). On peut citer en vrac Jay-Z, Mr Oizo, Justin Timberlake…

On se quitte avec un de ses titres les plus emblématiques : « Let’s Start II Dance Again« , un petit bijou disco de 1981 !