L’histoire de « Paradise » de Bob Sinclar en 22 samples

0
226

Sorti en 1998, « Paradise » de Bob Sinclar est une disque majeur du mouvement French Touch. Ressorti en 2022 avec Diggerfactory (que je remercie pour l’envoi du disque !), cet album concept est bourré de samples. Je vous propose une petite balade dans l’univers des échantillons qui ont servi à la construction des morceaux de cet album, pas mal teinté de funk et disco dont certains titres sont assez improbables et méritent une écoute approfondie !

Get into the music

3 samples sur ce morceau, dont un vocal « music » emprunté à « Music » de One Way feat Al Hudson que l’on retrouve tout au long du morceau, un effet d’écho en toute fin du morceau de Bernard Wright, « Master Rocker » qui ici sert d’intro au titre et enfin un « All we need », vocal lui aussi, samplé du titre de Patrice Rushen « All we need ». (Difficile de faire plus simple dans le choix des noms des titres samplés !)

Disco 2000 Selector

Avec un titre comme celui-ci, le voyage vers la planète disco était inévitable. 3 titres ont été samplés ici, dont un excellent « Disco Baby » de Van McCoy qui sert de base musicale, ainsi que « Streakin cheek to cheek » pour cette basse bien épaisse et enfin les vocaux de « Party », toujours de Van McCoy !

Gym Tonic

C’est certainement le titre le plus emblématique de l’album ! Morceau composé par Thomas Bangalter des Daft Punk, ce titre est à l’origine d’un clash mémorable entre les deux protagonistes. Il y a quelques années je vous racontais l’histoire derrière les samples de ce titres, avec un vocal emprunté à Jane Fonda, un scratch piqué à un titre obscur de Sylvester et un instrumental de « Bad mouthin' » de Motown Sounds. Une sacrée claque quand le titre est sorti, qui continue toujours de retourner les dancefloors du monde entier.

New York City Music

Un seul sample sur ce titre hommage à la musique new yorkaise, emprunté à « New York City » (ça ne s’invente pas) de Miroslav Vitous, un jazzman bassiste tchèque. Dans le genre de pépite improbable, on y est en plein ! J’en profite pour glisser une autre formation tchèque samplé jusqu’à l’os : Modry Efekt.

Ultimate Funk

Un vocal emprunté à un des fondateur du hiphop (on reconnait bien les origines de Bob Sinclar ici avec ce choix) avec le vocal du morceau « Zulu Nation Throw Down » d’Afrika Bambaataa, Soulsonic Force et Harlem Underground Band. Un artiste avec un titre au nom improbable (oui ça fait 2 fois !) en la personne de Captain Sky et son « Super Sporm », un voyage funk que les amateurs du genre vont très certainement adorer s’ils ne connaissaient pas déjà ! Mention de deux autres samples ayant un lien plutôt fort : le « Erotic City » de George Clinton (ce beat !) et un effet sonore de Parliament, Gloryhallastoopid (Pin the Tail on the Funky).

Vision of Paradise

Tellement typique du genre, une boucle filtrée qui roule tout au long du morceau : empruntée à « Sambo » de Brass Construction, groupe de funk des années 70 originaire de Brooklyn, créé par Randy Muller.

The Ghetto

Basé sur deux boucles ultra filtrées de « The world is a ghetto » de monsieur George Benson, ce titre démarre par un emprunt vocal de Donny Hathaway et son titre « The ghetto », en version live. Ici encore on va piocher dans la discographie de deux poids lourds de la musique soul/funk des années 70, un vivier infini de pépites à sampler.

Mo Underground People

Et enfin, dernier sample du dernier morceau de l’album : « Floating Through Space » de Lonnie Liston Smith, un titre un peu plus psyché avec une basse electro funk de l’enfer. Encore une fois, une pépite pour les amoureux du genre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.