Myd paye sa tournée américaine

0
66

Un nouveau format d’article sur le site, où on vous partage des chroniques de concerts et autres spectacles d’artistes qui nous plaisent, toujours sous l’angle des samples. Pour cette première édition, je vous partage mon dernier show en date, invité par Evenko (que je remercie !)

Myd à Montréal

Troisième date d’une tournée nord américaine (après New York et Toronto), Myd était de passage au Studio TD de Montréal (l’ancien Astral pour ceux qui connaissent) pour une deuxième représentation en sol québécois après un passage au Piknic Electronic un peu plus tôt cette année. La première partie a été assurée par le local de l’étape Super Plage, avec une série de titres qui revisitent certains classiques de la belle province.

Myd le studio sur scène

Accompagné de ses deux comparses Anouk Amati (chant, clavier et percussions) et Carlos Loverboy (aka Charles de Cabarrus) à la guitare, Myd est sur scène comme au studio : entouré de ses fidèles machines (synthé et pédales Moog, Juno-60) il enchaîne les samples et les boucles pour nous sortir des titres qui sont déjà des classiques (The Sun, Born a Loser) le tout dans une fluidité admirable.

L’alternance des passages plus tranquilles avec des montés en rythme donne un résultat fort agréable, qui fait défiler les minutes a vitesse grand V. On souligne également sa proximité avec le public, les petites mises en scène complices avec celui-ci qui ne fait qu’alimenter la côte d’amour que l’artiste porte à celles et ceux qui viennent faire la fête avec lui. Parce que oui, Myd en live, c’est avant tout un chouette moment festif où on ne s’ennuie pas une seconde et qu’on a envie de partager avec les autres.

Born a loser

Au delà de The Sun (que vous connaissez focément si vous avez ouvert au moins une story instagram depuis 2021), le titre qui m’a le plus marqué pendant ce live est sans hésiter Born a loser.

Si vous suivez Samples.fr depuis quelques temps, vous êtes sûrement au courant que Myd a samplé un titre d’Alton Ellis « Black Man’s Pride » pour cette boucle vocale qui se retrouve tout au long du morceau. Je vous mets l’original juste en dessous !

Un titre qui illustre bien le personnage Myd, à la fois un peu maladroit, mais très attachant à la générosité communicatrice. Une sorte de loser au grand cœur ! Bref, si vous avez l’occasion d’aller le voir dans une petite salle, vous ne le regretterez pas !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.