Phoenix, If I ever feel better

32
83

A mon sens un des morceaux les plus funky de ces dix dernières années, « If I ever feel better » (2000) de Phoenix, n’est pas une reprise d’un vieux morceau, mais il contient un sample qui passe plutôt inaperçu. En effet, quelques secondes sont empruntées au morceau « Lament » (1979) du jazzman japonais Toshiyuki Honda … Une façon plus discrète d’utiliser la technique du sampling ! 😉

Le sample en trois étapes :

• On démarre avec « Lament » (1979) de Toshiyuki Honda …

• On conserve les 7 dernières secondes, et on accélère la boucle …

• Et on obtient le sample qui tourne pendant « If I ever feel better » de Phoenix !

Je ne sais pas vous, mais quand je réécoute le morceau en intégralité, je n’entends plus que ce sample ! (à partir de 1:02) 😉
Quelques mots sur Toshiyuki Honda, compositeur jazz de son état qui a notamment réalisé la bande originale du film animé Metropolis de Rintaro. Quant à Phoenix, ils préparent un album qui devrait sortir courant 2008.

Encore un très grand merci au Professeur Teeta ! 😉

32 COMMENTS

  1. Wow , impressionant!

    Au passage un trés grand merci à l’équipe de sample.fr qui fait du trés bon boulot , et j’apprécie tout particulierement les petites présentations des artistes samplés

  2. pingouin grincheux: non ! on a dit plus la Fnac ! >:o(

    Sinon, les Phoenix sont très bon sur scène ! Vu à Versailles cette année, en première partie de (wet) Air. Excellent !

  3. Ouah c’est vrai qu’en réécoutant le son en integralité, on l’entend de trop le sample !

    Je vous assure que si maintenant, je peux plus supporter ce son que j’adorait écouter à cause du sample que je risque de trop entendre, je vais vous en vouloir ! :p

  4. Somptueux… donc merci, à Phoenix pour le sample parfaitement placé, au Prof Teeta pour l’avoir trouvé, et à Samples.fr pour nous permettre de le découvrir et de le faire découvrir…
    Et merci de nous faire découvrir un nouvel artiste (mais pas merci pour nous gâcher l’une des meilleures chansons que j’avais dans ma playlist de soirée ! Qu’est-ce que je vais pouvoir dire quand on me la demandera !? "Nan, y’a ce sample qu’on entendait pas avant et qui me ressort de trop maintenant!" ?)
    Merci et très bonne continuation !!

    Il y a un autre sample dans ce track ?

  5. Petite précision : je ne l’ai pas découvert, j’ai juste fait le découpage pour le rendre plus audible/compréhensible 🙂
    La découverte , je ne sais pas si elle est due à quelqu’un en particulier ou si le sample était simplement mentionné sur la pochette de l’album ou du maxi de Phoenix.

    En tous cas,merci pour le compliment et les encouragements 🙂

  6. Continuez avec ce blog car il est tout simplement excellent !
    Moi j’ai trouvé un sample sur le morceau de Gunter Kallman Choir avec Daydream. A un moment, ils reprennent un bout du Lac des Cygnes de Tchaikovsky !

  7. He oui. Le domaine du Classique reste une mine d’or pour les samplers du fait des droits d’auteur qui disparaissent avec le temps.
    Du coup, pas de risque de procès à coup de 150 millions de dollars comme ce fut le cas pour Dre qui reprit sans autorisation une bande originale d’un film Bollywood sans demander (et payer) la permission…

  8. Y’a aussi la cinquieme de Beethoven repris par Walter Murphy pour la Bo de Saturday Night Fever et repris par la suite en Hip Hop avec A+ et le morceau Enjoy Yourself !

  9. Ouais enfin bon griller les samples crédités sur la pochette ça fait pas très sérieux. Il faut acheter des disques (ou alors ils m’ont filé un 12" spécial avec la référence du sample o_o).

  10. Très bonne découpe du sample, mais au fait d’où provient la boucle de cordes en tout début et fin de morceau. Ces cordes ressemblent aux cordes qu’avait mis Serge Gainsbourg sur Melody Nelson.
    On pourrait faire ce genre de manip avec des harpes celtiques.

  11. "Oo alors celui la fallait le trouver! bien ouej"

    Beh faut surtout avoir le CD 2 titres. C’est écrit dessus.

    le morceau a été mixé par Zdar ! ;o)

  12. Les premières notes du morceau de F.R David me rappelle un peu en plus lent l’intro de « Pour Une Biguine Avec Toi »(1983) de Marc Lavoine. Une coïncidence je pense.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.