Une des 4 sisters, Joni Sledge, nous a quitté il y a quelques jours. L’une des interprète du tube « We are Family » (écrit par Nile Rodgers et Bernard Edward) avait été samplé par le duo casqué en 2001.

« Il Macquillage Lady »

C’est un morceau présent sur l’album The Sisters sorti en 1982, dont l’introduction est interprété en français. Morceau écrit par Joni Sledge et face B de Super Bad Sisters, il était passé au découpage par les Daft Punk pour en faire un tube : Aerodynamic. L’explication un peu plus bas !

« Je me sens belle, sensationnelle,
Regardez-bien,
Mon maquillage n’est-il pas extraordinaire ? »

• « Il Macquillage Lady » de Sister Sledge (1982)

• On isole la basse…

• On isole la guitare…

• On rassemble le tout

• Bingo ! « Aerodynamic » de Daft Punk (2001)

Il faut préciser que ce sample n’est pas crédité sur l’album des Daft Punk Discovery. Le sample étant – il faut bien l’avouer – difficilement reconnaissable dans sa version transformée, les Daft Punk n’ont donc pas décidé de le « clearer ». Je n’ai plus de souvenir de qui avait trouvé le sample à l’époque, mais de mémoire c’était sur le forum Daftcrew (Si Lionel, Yannick ou des anciens passent par là, qu’ils n’hésitent pas à me corriger !)

Histoire(s) de Sister Sledge

Quelques mots sur les Sister Sledge, groupe composé de 4 soeurs originaires de Philadelphie. Debbie, Joan (Joni), Kim et Kathy débutent leur carrière dans une église locale. Elles sont remarquées tant par leur talent vocal que leur charisme.

Leur carrière démarre avec quelques singles qui rencontre un succès mitigé, mais qui reste globalement assez décevant d’un point de vue commercial. C’est alors que la maison de disque confie le projet Sister Sledge à deux artistes en pleine lumière : Nile Rodgers et Bernard Edwards, respectivement guitariste et bassiste du groupe Chic.

Les Sisters sortent « He’s the Greatest Dancer » en 1978 (samplé entre autre par Will Smith), titre qui aurait du à l’origine être chanté par Chic (alors que Sister Sledge aurait du chanter « I Want Your Love » de Chic) et se classent dans le haut des charts américains et anglais. La recette fonctionne ! L’année d’après, elles sortent « We Are Family« , qui deviendra le tube mondial que tout le monde connaît. Ce morceau servira d’hymne aux gays, aux féministes, et sera joué dans les réunions familiale. C’est aussi la chanson du championnat mondial des Pirates de Pittsburgh. Un 3ème titre marquera le succès de la collaboration Sledge / Chic : « Lost in Music« , calé sur un rythme binaire, véritable signature du duo Rodgers & Edward. A noter que c’est la voix de Joni Sledge que l’on entend sur ce titre.

Les années 80

Les sisters connaissent ensuite un désintérêt du public, en plein « disco bashing » du début des années 80. Coincées entre les Supremes et les Jackson 5, elles n’arrivent pas à s’imposer auprès du grand public. Malgré la sortie de « All American Girls » et le changement de style du groupe (beaucoup moins taillé pour les clubs). En 1984 elles sortent des remixes de leur titres phares « We Are Family » et « Lost in Music » avec la patte des Chic Boys, véritables sauveurs du groupe. Groupe qui perdra un membre en 1989, puisque Kathy se lancera dans une carrière solo.

 

Merci à Lionel, Yannick et tous les participants du forum Daftcrew !