Quand on pense à DJ Mehdi, qui nous a quitté il y a 6 ans, on ne peut s’empêcher de l’associer à ses samples…

DJ Mehdi c’est certainement le producteur qui a le mieux fait le pont entre la scène hiphop et la scène des musiques électronique en France. Ses choix de samples ont fait souvent mouche, et ses productions pour des artistes comme le 113, MC Solaar, sa collaboration avec Riton sur Carte Blanche, ses nombreux remixes en ont fait un des producteurs français les plus influents de sa génération. Suite à son décès brutal survenu en 2011, des grands noms de la scène musicale internationale lui ont rendu hommage. Mathieu Chedid lui a même dédié une chanson sur son album Îl, intitulée « Ocean ».

Un hommage « samplesque »

Il y a seulement quelques heure au moment où j’écris ces lignes, le producteur parisien Roy Vision a sélectionné les meilleurs samples utilisés par Mehdi, pour en faire de toutes nouvelles productions, 100% originales. Un travail qui nous replonge dans les classiques du début des années 2000, à écouter sans modération juste en dessous !

Sampleur et sans reproche

Ce que je retiens du travail des samples de DJ Mehdi, c’est son efficacité. A de nombreuses reprises il n’a pas hésite à aller piocher dans des morceaux originaux de grandes parties à sampler. C’est une sorte de marque de fabrique pour le producteur, et une logique a laquelle j’adhère totalement : pourquoi vouloir réinventer un sample, quand celui-ci, brut, est excellent ? Je pense à des titres comme Jackpotes 2000 du 113, ou bien encore « Signatune » et son sample de Dynasty.

Allez, je termine avec un de mes morceaux signé DJ Mehdi et Riton (Carte Blanche), tellement loin des débuts du Mehdi période hiphop, mais tellement représentatif de son éclectisme musical. Une qualité imparable pour un producteur.