C’est la polémique du moment : Chris(tine and the Queens) aurait « plagié » des boucles pour son dernier tube « Damn, dis-moi »….

La vidéo explicative

Sortie il y a quelques jours, un certain Christophe Pusset nous fait la démonstration (on déplore tout de même le ton condescendant) de la soi-disante supercherie.

Je dis soi-disante, puisque ces sons font – ni plus ni moins – partis des banques de samples du logiciel Logic Pro, disponible sur Mac.
Alors certes le grand public (si vous avez le courage de lire les commentaires de la vidéo) déplore le travail de Christine and The Queens, mais toute personne qui s’intéresse de près ou de loin à la composition musicale, sait que c’est monnaie courante dans l’industrie de la musique.
Reprendre des samples de banques sons (plus ou moins longs) existe depuis des dizaines d’années. Mais voilà, le grand public peu habitué à s’intéresser au secret de fabrication des morceaux, s’horrifie de la découverte.
Bref, une tempête dans un verre d’eau à mon sens. D’un point de vue légal, Christine and The Queens a complètement le droit d’utiliser ces samples pour créer un nouveau morceau.

Surtout quand on met en perspective ce passage de l’article publié dans Vanity Fair en 2017 :

« J’ai demandé autour de moi : quel est le moyen le plus simple d’écrire de la musique ? On m’a dit : le logiciel GarageBand sur Mac. Je suis allée m’acheter un ordinateur. »

Pas de quoi casser trois pattes à un canard.

Un autre cas du même genre

C’était il y a 20 ans, en 1998, la France gagnait sa première coupe du monde, avec les Bratisla Boys de Mickaël Youn et ses acolytes : le morceau « Stash Stash » qui reprenait un preset entier de synthétiseur (le Yamaha PS-73).

Autre époque, mais (plus ou moins) même technique : reprendre des sons déjà existants pour en faire une création originale. Alors certes, certains crieront à la facilité, mais après tout, si c’était si facile de faire un tube avec des samples existants, ça se saurait !

N’hésitez pas à partager si vous avez souvenir d’autres cas du même genre !