Grand succès de l’année 1997, le single « Bittersweet Symphony » de The Verve, a fait couler beaucoup d’encre.

La fameuse boucle de violon, que l’on retrouve tout au long du morceau, a été emprunté illégalement à Andrew Oldham et sa réorchestration du morceau « The Last Time »(1965) des Rolling Stones.
Andrew Loog Oldham (manager des Rolling Stones à leurs débuts), est à l’origine du Andrew Oldham Orchestra, auteur de reprises symphoniques de morceaux des Rolling Stones.

Les deux extraits :

• « Bittersweet Symphony » de The Verve

• « The Last Time » de Andrew Oldham Orchestra

Cette histoire a couté très cher à Richard Ashcroft et The Verve, puisque le groupe a disparu peu de temps après, et tous les droits d’auteurs (excepté ceux des textes) sont revenus à Mick Jagger et Keith Richards …