The Verve, Bittersweet Symphony

20
86

Grand succès de l’année 1997, le single « Bittersweet Symphony » de The Verve, a fait couler beaucoup d’encre.

La fameuse boucle de violon, que l’on retrouve tout au long du morceau, a été emprunté illégalement à Andrew Oldham et sa réorchestration du morceau « The Last Time »(1965) des Rolling Stones.
Andrew Loog Oldham (manager des Rolling Stones à leurs débuts), est à l’origine du Andrew Oldham Orchestra, auteur de reprises symphoniques de morceaux des Rolling Stones.

Les deux extraits :

• « Bittersweet Symphony » de The Verve

• « The Last Time » de Andrew Oldham Orchestra

Cette histoire a couté très cher à Richard Ashcroft et The Verve, puisque le groupe a disparu peu de temps après, et tous les droits d’auteurs (excepté ceux des textes) sont revenus à Mick Jagger et Keith Richards …

20 COMMENTS

  1. Yep !
    Et comble de l’ironie, lors de sa participation aux Grammy Awards, Bittersweet Symphony était considéré comme un titre de Jagger et Richards, et non pas de The Verve … dur !

    ps : merci ! 😉

  2. Super blog!!
    J’en reviens pas de tout ce co-pillage.
    ce serait bien de faire la meme chose avec la musique francaise des 60’s…

  3. merci ! 😉
    et pour la musique française c’est prévu aussi ! le premier post date de quelques minutes ! 🙂 (je n’avais pas lu ton commentaire !)

  4. Il faut noter quand même que Richard Ashcroft n’a pas disparu,
    il mène une carrière solo assez réussie (commercialement et artistiquement).
    Quant à Simon Tong, ancien guitariste de The Verve, il a remplacé Graham Coxon sur "Think Tank" de Blur + la tournée qui a suivi, il est guitariste sur le tout l’album "Demon Days" de Gorillaz et vient de former avec Damon Albarn, Paul Simonon (ex-Clash) et Tony Allen (père de l’Afro-Beat, ex Fela Kuti) un "supergroup" sous le nom The Good, The Bad And The Queen.

    Donc ce n’est pas comme si ces messieurs avaient complètement disparus de la circulation, comme ton article pourrait le faire croire. 😉

  5. y’a pas a dire le violon de the verve est magnifique. on se demande, dans l’original, s’ils ont pas les oreilles bouchées parce que franchement, vive les fausses notes !

  6. en tous cas, The Verve a une excellente idée de reprendre ce sample pour Bittersweet Symphony, pas sur que le titre aurait eu le même succès avec une autre orchestration…

  7. Ce post oublie de citer le véritable auteur de l’arrangement de cordes qui a servi de bases au morceau de Verve. Saluons donc David Sinclair Whitaker, compositeur des musiques de film, notamment pour le français Dominik Moll, mais aussi arrangeur du premier album de Air, d’Etienne Daho et par le passé pour Lee Hazlewood. Un CV impressionant qui donna lieu à une compilation chez Tricatel il y a quelques années. Si vous écoutez la version originale de "The last time" des Stones, vous n’y retrouverez nullement les mélodies jouées par l’orchestre d’Andrew Oldham (manager et producteur original des Stones). Ces riffs sont clairement à créditer à David Whitaker.

  8. Mais encore ! J’ai entendu la chanson « Superstar » de David May, avec le même sample utilisé sur « Bittersweet Symphony ». 😀

  9. OUF !! Merci Ms Solveig !! Bittersweet S.. version David May est l’instru utilisée pour l’ouverture du spectacle des dauphins de Marineland… et c’est donc devenue la ritournelle prèférée de mon zouzou de trois ans !! je ne connaissais que la version de the verve, nettement moins rythmée, et ledit zouzou avait vite fait la différence !! Maintenant… je vais pouvoir lui en mettre plein les yeux… heu plein les oreilles… heu…pas trop quand même !

  10. bonjour je chercher le titre dune chanson que jai entendu a la radio, c pluto du r&b, la chanson a le mm rythm avc le violon que cel de sugar dady sweet soca music et david may superstar

  11. quand on copie : on pille.
    dommage , c’est vraiment bon. belle reprise avec un son plus net.
    une petite erreur de droit & on se fait bouffer
    par des requins avec des mâchoires de dinosaures.
    ou comme dirait un ami: « on se fait sucer les restes jusqu’au noyau du pépins »
    on pourrait pardonner des erreurs, on pourrait être indulgent. non !!!!!!!!!

  12. eh oui bienvenue dans le monde périlleux de la musique,dans le genre foutage de poire Tone loc qui sample Van halen le massacre avec jamie’s cryin.
    le doc sur direct star fait la lumiére sur tout les pilleurs de musique et cépabo.

  13. Pour ce qui est de la musique française des années 60, ce n’est pas la m^me chose il s’agit d’adaptations En Français de titre nord américains avec achat de droits d’adaptation et les auteurs originaux sont notés sur les disques.là il s’agit de tromperies.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.