Pour ceux et celles qui s’intéressent aux samples depuis de nombreuses années, « Bitter Sweet Symphony » de The Verve est un classique !

Un peu de contexte

Sorti en 1997, le titre de The Verve a connu un succès immédiat avec sa boucle de violon entêtante. C’était sans compter sur le fait que ce sample (puisqu’il s’agit bien d’un sample) avait été utilisé sans demander les droits de diffusions auprès des Rollin Stones. A noter cependant que le sample avait été clearé à l’époque!

The Verve – Bitter Sweet Symphony (1997)

Le morceau en question est « The Last Time », et sa reprise en version orchestrale par Andrew Loog Oldham, sorti en 1965.

Andrew Oldham Orchestra – The Last Time

Les Rolling Stones et leur management n’ayant que très peu apprécié l’utilisation du sample sans l’autorisation des droits de diffusions ont gagné leur procès contre le leader de The Verve, Richard Ashcroft. Mick Jagger et Keith Richards ont donc touchés tous les droits d’auteurs du morceau vendu à plusieurs millions d’exemplaires.

Surprise !

Et la surprise pour Ashcroft en ce mois de mai 2019 vient du fait que Mick Jagger et Keith Richards ont décidé de donner les crédits et les droits de diffusion à Ashcroft. Une excellente nouvelle pour le leader de The Verve, qui s’est fendu du communiqué suivant :

C’est avec un grand plaisir que je vous annonce que le mois passé Mick Jagger et Keith Richards ont été d’accord de me donner leur parts de la chanson « Bitter Sweet Symphony ». Cet événement remarquable a été possible par un geste magnanime et bon de Mick et Keith, qui ont accepté que leurs noms ne figurent plus dans les crédits et que les royalties du morceau me reviennent.

J’aimerai remercier les principaux intervenants dans cette affaire : Steve Kutner et John Kennedy, la manager des Stones Joyce Smyth ainsi que Jody Klein, et enfin un soulagement du fond du coeur pour Mick Jagger et Keith Richards.

Richard Ashcroft – The Verve

Via

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. Salut,
    C’est dingue, à chaque fois que j’écoutais Bitter Sweet Symphony, j’avais l’impression de l’avoir déjà entendu.
    Je suis très surpris que ça soit un morceau des Rolling Stones, j’étais vraiment petit quand il est sorti.
    La mémoire des musiques c’est quelque chose d’extraordinaire, j’ai été dans le même cas avec Robbie Williams et Supreme, j’ai mis longtemps à découvrir que je connaissais cette musique grâce au film Dernier domicile connu avec la musique de François de Roubaix.

  2. ce n’est que justice vu que les Stones n’ont jamais été condamné, puisque the last time vient d’un groupe de gospel noir qui avait écrit déjà les bases de ce tube dans les années 60.

    En attendant cette histoire aura fait plus de mal à The verve qu’autre chose.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.