Jimi Hendrix, Hey Joe

Certains le savaient peut être déjà, mais « Hey Joe » (1967) de Jimi Hendrix est en fait une reprise. L’origine de cette chanson maintes fois reprise est assez floue, et de nombreux artistes en proclame la paternité. C’est le cas notamment de Tim Rose et son « Hey Joe » de 1966. Je vais essayer, dans la dernière partie de cet article, de faire un topo sur tout ce qui se raconte sur ce morceau 🙂

Les deux versions :

• « Hey Joe » de Jimi Hendrix (1967)

• « Hey Joe » de Tim Rose (1966)

Les droits d’auteurs de « Hey Joe » ont été déposé pour la première fois en 1962 par Billy Roberts, mais la légende dit qu’il n’en est pas l’auteur, tout comme Dino Valente, alias Jesse Oris Farrow chanteur du groupe Quicksilver Messenger Service. Cette chanson a donc été classée comme « traditionnelle », ce qui permet à quiconque d’enregistrer sa propre version.
Quelques reprises plus tard (par The Leaves, The Byrds, The Surfaris entre autre), Tim Rose en 1966 , joue lors d’une session publique une version plus lente de « Hey Joe », qui va inspirer un certain Jimi Hendrix présent dans la salle.
En décembre 1966 Hendrix sort son « Hey Joe » et en fait un succès planétaire (plus de 1250 reprises aujourd’hui).

Plus d’infos ici ici et ici.

Rejoindre la conversation

5 commentaires

  1. oui mais non, la reprise d’Hendrix transcende complétement l’original (comme toutes ses reprises d’ailleurs, particulièrement All Along The Watching Tower d’un certain Dylan, voir Sgt. Pepper’s des Beattles)

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.