Pour son retour très attendu, Justin Timberlake, star du show de la mi-temps du dernier Superbowl a samplé une vidéo virale de Twitter…

Justin Timberlake sample un vendeur de Best Buy

C’est une tendance qui se répète de plus en plus, et pour cause, le matériel samplable en ligne est de plus en plus important. Pensons entre autre à Beyoncé qui sample Messy Mia ou bien N.E.R.D. et leur sample de vidéo Youtube sans oublier Skrillex… Cette fois, c’est au tour de Justin Timberlake de prendre du contenu viral et de l’utiliser en intro d’une de ses chansons.

Présente sur son dernier album « Man of the woods », « Sauce » sample un passage où un vendeur de Best Buy – très inspiré – explique la différence entre Juice et Sauce…

 

 

L’histoire de la vidéo

Dans une interview accordé au magasine Rolling Stones, Gordon Terry le vendeur de Best Buy raconte l’histoire de cette vidéo et du sample. Un ami le filme un jour calme de l’été 2017 au travail, en train de disserter sur la différence entre le « jus » et la « sauce ». Entre l’éphémère et le durable.

La vidéo est publié sur twitter et devient rapidement virale (plus de 10 millions de vues sur twitter avant un reset). A 2 doigts de se faire virer suite au succès de la vidéo, Gordon récolte rapidement les fruits de son succès : des boîtes veulent lui acheter les droits de la vidéo… Que nenni !

Jusqu’au jour où un avocat du camp Timberlake contacte le jeune Gordon de 21 ans en appelant le magasin Best Buy où il travaille et lui annonce que Justine adore la vidéo et veut un extrait sur son prochain album. Bien évidemment Gordon pense à une blague…

« Je n’y croyais pas jusqu’au jour où mon compte en banque y a cru » – Gordon Terry

Pour la petite histoire, Justin Timberlake et ses producteurs étaient entrain de finaliser un titre, quand un des membres de l’équipe a découvert la vidéo sur son smartphone. On ne sait pas qui était présent à ce moment là, mais la quête pour retrouver l’auteur de la vidéo était lancée, avec comme but premier d’intégrer la vidéo en intro d’une chanson de l’album. Une heureuse coïncidence pour Gordon Terry, qui depuis cet épisode a quitté son emploi dans ce Best Buy de l’Indiana, pour s’installer en Californie…

Via