C’est un morceau qui fête ses 20 ans cette année, et une boucle ultra efficace pour un morceau qui sent bon le tube des années 90 !

Sorti en 1997 et co-produit par Puff Daddy, Honey respire le hit dès ses premières notes. Basé sur deux samples empruntés au hiphop oldschool du début des années 80, « Honey » est le parfait assemblage d’éléments qui font une réussite : une boucle de basse entêtante, la voix de Mariah Carey quelques notes de piano bien posées et un producteur au sommet de son art à la fin des années 90.

• « Honey » de Mariah Carey (1997)

• « Hey DJ » de World’s Famous Supreme Team (1984)

Pour la petite histoire, c’est Mariah Carey qui a choisi le sample de The World’s Famous Supreme Team, puisqu’il s’agissait d’un de ses morceaux favoris. Quand au sample de The Treacherous Three, c’est un certain… Q-Tip qui eu l’idée de l’utiliser en boucle tout au long du morceau !

The World’s Famous Supreme Team

Quelques mots sur ce duo plutôt inconnu du grand public. World’s Famous Team est composé de Sedivine the Mastermind et Just Allah the Superstar. Ils s’associent en 1983 avec Malcolm McLaren sur le classique « Buffalo Gals« , un incontournable de la culture sample, qui a influencé toute une génération de rappeur.

• « The Body Rock » de The Treacherous Three (1980)

The Treacherous Three

De véritables pionniers du hiphop qui se sont formés en 1978 et des noms qui ont marqué ce mouvement : DJ Easy Lee, Kool Moe Dee, L.A. Sunshine, Special K et Spoonie Gee. Originaires de Californie, ils se font connaître pour leur style de rap avec « New Rap Language » en 1980, un phrasé hyper rapide pour l’époque qui marque les esprits. Ils signent en 1981 chez Sugar Hill Records, le label fondée par « la mère du hiphop » Sylvia Robinson. Après quelques années, seul Kool Moe Dee restera fidèle au label en écrivant pour Sugarhill Gang. Le groupe se reformera en 1993 et sort en 1999 un dernier album « Turn it up ».